samedi , 25 janvier 2020
Accueil » Actualité » L »acteur mort le plus de fois au cinéma est Danny Trejo (monsieur Old El Paso)

L »acteur mort le plus de fois au cinéma est Danny Trejo (monsieur Old El Paso)

Jayne Kamin-Oncea via Getty Images

L’acteur de 75 ans, également connu pour avoir joué dans les publicités de la marque Old El Paso, a notamment vu son personnage être tué par Robert De Niro dans “Heat” (1995).

CULTURE – Parmi les études statistiques les plus délirantes publiées dernièrement, il y a celle des acteurs les plus susceptibles de mourir à l’écran. Réalisée par le site de jeu en ligne britannique Buzz Bingo utilisant les informations de l’IMDB, la plus grande base de données cinématographiques en ligne.

La première conclusion à laquelle cette étude est parvenue est que les hommes sont plus susceptibles de mourir à l’écran que les femmes. En effet, 75,1% des décès dans les films sont masculins, contre 24,9 % pour les rôles féminins. Soyez donc plus prudents messieurs les acteurs! 

De plus, on connaît à présent l’identité de l’acteur qui a le plus souvent vu son âme monter au ciel au cinéma. Il s’agit donc de Danny Trejo, le comédien américain d’origine mexicaine, 65 fois mort à l’écran. Rien que ça! Il en compte cinq de plus que son poursuivant immédiat, Christopher Lee (1922-2015), célèbre interprète de Dracula.

L’acteur de 75 ans, également connu pour avoir joué dans les publicités de la marque Old El Paso, a notamment vu son personnage être tué par Robert De Niro dans “Heat” (1995), a reçu une queue de billard dans la poitrine dans “From Dusk till Dawn” (1996), s’est suicidé dans “Anaconda” (1997) pour éviter d’être mangé par l’énorme bestiole et a fait partie des victimes d’une catastrophe aérienne dans “Les Ailes de l’enfer” (1997).

Du côté des femmes, c’est l’actrice Shelley Winters (1920-2006) qui mène le peloton avec 20 morts à son actif. Elle décède pour la première fois à l’écran en 1947 et pour la dernière fois en 1995 en tombant d’une volée de marches alors qu’elle tentait de fuir un démon dans “Raging Angels”, un de ces films ratés au curieux synopsis mettant en scène l’actrice française Arielle Dombasle et réalisé par Alan Smithee, pseudonyme utilisé par les cinéastes américains lorsqu’ils ne veulent pas que leur nom apparaisse au générique.

1196283Globe Photos/MediaPunch/MediaPunch/IPx

Du côté des femmes, c’est l’actrice Shelley Winters (1920-2006) qui mène le peloton avec 20 morts à son actif.

Marion Cotillard, la célèbre actrice française, figure quant à elle à la deuxième place des actrices le plus souvent mortes à l’écran au XXIe siècle, juste derrière Julianne Moore, avec 10 décès fictifs (contre 12 pour l’actrice américaine). Outre la scène critiquée de sa mort dans “The Dark Knight Rises” de Christopher Nolan, elle a également rendu l’âme dans “Inception” où elle donne la réplique à Leonardo DiCaprio. 

Mais la statistique la plus surprenante est sans aucun doute celle des “acteurs les plus susceptibles de mourir à l’écran”. Et cette fois, c’est Kit Harington qui obtient le pourcentage le plus élevé. Selon l’étude, l’interprète de Jon Snow dans “Game of Thrones” a 62,5% de chances de mourir dans n’importe quel film dans lequel il apparaît.

Jusqu’à présent il a été poignardé (puis ressuscité), il est tombé dans la lave, sa force vitale lui a été aspirée, il a été décapité et son crâne a été fracassé par une raquette de tennis. Même dans le jeu vidéo “Call of Duty: Infinite Warfare”, le joueur peut choisir entre le poignarder dans le cou ou le laisser se vider de son sang. Autant dire que pour Kit Harrington, vivre est rarement une option.

D’autre part, les 50 films les plus rentables de l’année 1997 ont compté un total de 330 décès à l’écran, ce qui en fait l’année la plus meurtrière du cinéma entre 1980 et 2018. “Titanic” de James Cameron est le film le plus meurtrier de cette année-là et compte à lui seul 85 décès à l’écran. L’année 1990 arrive en deuxième position grâce (ou plutôt à cause…) aux films “Die Hard 2”, “Predator 2″ et “Le Parrain 3”.




Première apparition