jeudi , 24 septembre 2020
Accueil » Actualité » L'aide à domicile, essentielle et pourtant si fragile

L'aide à domicile, essentielle et pourtant si fragile



Dans une Suisse vieillissante, l’auxiliaire de vie est un maillon indispensable de la chaîne de soins et d’assistance aux personnes âgées. Toujours plus sollicitée pour des tâches à la diversité croissante, cette activité n’en reste pas moins encore mal protégée. La demande d’aide et de soins à domicile n’a fait que croître au cours de la dernière décennie en Suisse. Une tendance visiblement amenée à se renforcer ces prochaines années, lorsque la génération du baby-boom atteindra un âge avancé. Les chiffres sont éloquents: en 2018, dernière année pour laquelle on dispose de statistiques, 2168 services d’aide et de soins à domicile – sans but lucratif ou privés – ont prodigué en Suisse 16,9 millions d’heures de soins et 6 autres millions d’heures d’aide à 367’378 personnes. Près des trois quarts des bénéficiaires avaient 65 ans et plus. Au total, quelque 52’000 personnes ont mis la main à la pâte dans ce cadre, soit 23’554 postes de travail en équivalent plein temps (EPT). Ignorés…


Retrouvez cet article sur : SwissInfo