mardi , 17 septembre 2019
Accueil » Actualité » Le buste d’Hitler du Sénat proposé au Musée de l’Armée et au Musée de la Libération

Le buste d’Hitler du Sénat proposé au Musée de l’Armée et au Musée de la Libération

PASCAL POCHARD-CASABIANCA via Getty Images

Le président du Sénat Gérard Larcher (photo d’illustration).

POLITIQUE – Des caves du Palais du Luxembourg aux galeries des musées. Ce jeudi 12 septembre, le Sénat a fait savoir par communiqué que le buste d’Hitler retrouvé dans ses sous-sols allait être proposé à deux musées parisiens. 

“Le buste d’Hitler et le drapeau nazi seront proposés en dépôt au Musée de l’Armée ou au Musée de la Libération de Paris”, indique la chambre haute, précisant que les questeurs du Sénat “ont affirmé la nécessité de conduire, dans un esprit de transparence et dans des conditions scientifiques incontestables, les travaux de recensement et d’exploitation des archives de la période d’occupation du Palais du Luxembourg par les forces allemandes pendant la seconde guerre mondiale”. 

“Ainsi, ces travaux (…) s’appuieront sur la consultation d’historiens spécialistes de la période et des institutions muséographiques concernées”, poursuit le Sénat, qui assure que les conclusions de cet inventaire “seront rendues publiques”. Un recensement qui “permettra l’évaluation des vestiges abandonnés par l’occupant allemand et leur affectation à venir”, conclut le Sénat. 

Mardi 3 septembre, Le Monde avait révélé que des reliques nazies avaient subsisté dans les sous-sols du Palais du Luxembourg, lequel servait d’état-major à la Luftwaffe, l’armée de l’air allemande. Une dissimulation étrange et sans explication rationnelle, dont le président du Sénat, Gérard Larcher, ignorait l’existence. 




Première apparition

A lire aussi: