vendredi , 21 février 2020
Accueil » Actualité » Le comédien Terry Jones, des Monty Python, est mort à l’âge de 77 ans

Le comédien Terry Jones, des Monty Python, est mort à l’âge de 77 ans


Publié le : Modifié le :

Membre célèbre de la troupe d’humoristes des Monty Python, le comédien et réalisateur britannique Terry Jones est mort, mardi soir, à l’âge de 77 ans, ont annoncé son agent et sa famille. Il souffrait d’une forme de démence. 

Parmi ses œuvres en tant que réalisateur figurait la comédie culte « La vie de Brian ». Membre célèbre de la troupe d’humoristes des Monty Python, le comédien et réalisateur britannique Terry Jones est décédé, dans la soirée de mardi 21 janvier, à 77 ans, ont annoncé mercredi son agent et sa famille. Terry Jones souffrait d’une forme de démence depuis plusieurs années.

« Il était bien plus qu’un des écrivains et des acteurs les plus drôles de sa génération. C’était un comédien complet de la Renaissance – auteur, réalisateur, présentateur, historien, brillant auteur pour enfants et le plus chaleureux et merveilleux compagnon dont on puisse rêver », a déclaré son complice Michael Palin.

Humour intellectuel et comique de l’absurde, la troupe composée de six Britanniques – John Cleese, Eric Idle, Graham Chapman, Michael Palin, Terry Jones et Terry Gilliam – s’est formée en 1969. Palin et Jones, qui s’étaient rencontrés à l’université d’Oxford, ont commencé à écrire des sketches dans les années 1960 avant de s’associer avec trois diplômés de Cambridge, Eric Idle, John Cleese et Graham Chapman, et le réalisateur américain Terry Gilliam, pour créer Monty Python. Un mélange de sketchs, de parodies d’émissions et de reportages improbables, qui s’attaque au monde politique, à l’armée, à la religion…

De 1969 à 1974, la BBC1 diffusera 45 épisodes du « Monty Python’s Flying Circus »  émission de télévision mondialement célèbre pour son humour absurde et décalé.

La troupe des Monty Python se lance ensuite dans le cinéma : Terry Jones a réalisé avec Terry Gilliam le premier long métrage des Monty Python, « Sacré Graal ! » (1975). Il a également réalisé seul « La Vie de Brian » (1979) et « Le Sens de la vie » (1983), les deux films suivants de la troupe. L’un des rôles les plus connus de Terry Jones fut celui de la mère de Brian dans « La Vie de Brian », qui hurle d’une fenêtre aux disciples de son fils : « Ce n’est pas le Messie, c’est un très méchant garçon. »

Un autre personnage marquant qu’il incarna fut celui de M. Creosote dans « Le Sens de la vie », un homme obèse qui finit par exploser au terme d’un repas pantagruélique après avoir dégusté un chocolat fourré de crème à la menthe.

Terry Jones avait reçu un Bafta, l’équivalent britannique du César, pour l’ensemble de son oeuvre en 2016, quelques semaines après avoir révélé souffrir de démence fronto-temporale.

 

 

Avec AFP et Reuters


Retrouvez cet article sur : AFP