vendredi , 11 décembre 2020
Accueil » Actualité » le guide écossais pour rester poli face aux gens qui ne respectent pas les gestes barrières

le guide écossais pour rester poli face aux gens qui ne respectent pas les gestes barrières

Avec ce guide, le gouvernement écossais souhaite que sa population ne se retrouve plus dans situations gênantes ou tendues, devant des personnes ou situations présentant des risques sanitaires.

« J’ai des masques en plus, vous en voulez un? ». Dans un « Guide du Covid pour l’étiquette et la politesse pandémique » publié lundi, le gouvernement écossais propose à ses concitoyens des comportements et réponses à adopter s’ils se retrouvent devant une personne ne respectant pas les gestes barrières, qu’il s’agisse d’un inconnu, d’une connaissance ou d’un proche.

Quelques phrases types sont proposées, que l’on croise un collègue non masqué ou qu’un ami propose une fête pour son anniversaire: « Je vais m’écarter et te donner un peu d’espace », « j’ai des masques en plus, tu en veux un? », « je ne voudrais pas risquer de t’infecter » ou encore « on se parle dehors, là où il y a plus de place pour garder ses distances? ».

Éviter les tensions

Selon des recherches, « 80% des Écossais se sont sentis mal à l’aise lorsqu’ils essayaient de suivre les règles et la majorité craignait de paraître impoli ou de blesser les sentiments de quelqu’un », est-il écrit sur le site du gouvernement.

Ce guide a donc pour but que des comportements extérieurs ne viennent pas influencer ceux d’une personne respectant le port du masque ou encore la distanciation sociale. Alors que la pandémie et les différentes restrictions ont pu créer une certaine tension dans la population, il s’agit aussi d’éviter les conflits lors de rappels à l’ordre au sujet des gestes barrières.

Le guide écossais conseille ainsi plusieurs fois de « présenter ce que vous dites comme une offre plutôt qu’une demande, ce qui vous aidera à réduire la tension ou l’offense » potentielle.

« Présentez ce que vous dites comme une offre plutôt qu’une demande aidera à réduire la tension ou l’offense », explique le guide. © Gouvernement écossais

Les violences peuvent aller loin sur ce sujet. En France, en août, un homme avait par exemple été tabassé après avoir demandé le port du masque dans une laverie. Une infirmière avait également été frappée pour avoir fait la même requête dans un bus.

« Je ne voudrais pas risquer de t’infecter »

En plus d’apaiser les tensions, quatre autres grands conseils sont donnés par le guide:

  • supposer que les personnes ne respectant pas les règles sanitaires ont oublié ou ne sont pas au courant des mesures en vigueur
  • planifier à l’avance pour éviter au maximum de vous retrouver dans une situation gênante
  • dire non de façon polie si quelqu’un propose une activité ne respectant pas les règles sanitaires
  • considérer que « c’est ok de s’en aller » si une personne refuse de prendre en compte les remarques, voire de signaler la situation « si c’est nécessaire ».

« Personne n’est obligé de suivre » ces règles, déclare dans une réponse à une journaliste du Sun, la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon. « Nous essayons d’être aussi utiles que possible pour la population », dit-elle, expliquant que « des gens demandent de l’aide sur toutes sortes de sujet ».

Salomé Vincendon

Salomé Vincendon Journaliste BFMTV




Retrouvez cet article sur : BFM-TV