lundi , 21 septembre 2020
Accueil » Actualité » le Premier ministre Shinzo Abe annonce sa démission pour raisons de santé

le Premier ministre Shinzo Abe annonce sa démission pour raisons de santé


Le Premier ministre de 65 ans avait déclaré ce lundi avoir repassé des tests médicaux, pour la deuxième fois en huit jours, relançant les spéculations sur sa capacité à gouverner.

Ses récentes visites à l’hôpital avaient alimenté les rumeurs. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, en poste depuis fin 2012, a annoncé vendredi son intention de démissionner pour des raisons de santé, ayant été rattrapé par une maladie inflammatoire de l’intestin qui l’avait déjà forcé à quitter le pouvoir en 2007.

« J’ai décidé de démissionner du poste de Premier ministre », a déclaré Shinzo Abe lors d’une conférence de presse, expliquant subir un retour de son ancienne maladie chronique, la rectocolite hémorragique ou colite ulcéreuse.

Le Premier ministre de 65 ans, qui vient de battre le record de longévité à son poste, avait déclaré lundi avoir repassé des tests médicaux dans un hôpital de Tokyo, pour la deuxième fois en huit jours, relançant les spéculations sur sa capacité à gouverner.

Un premier passage au pouvoir écourté

Le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, s’était cependant efforcé ces derniers jours de balayer les spéculations sur un départ précipité.

Ce fidèle du Premier ministre avait répété ce vendredi matin s’attendre à ce que le Premier ministre annonce son intention de « travailler dur », réaffirmant ne pas avoir vu de signes d’altération de sa santé lors de ses entrevues « quotidiennes » avec lui.

Shinzo Abe avait dû écourter son premier passage au pouvoir en 2006-2007, notamment à cause cette maladie inflammatoire chronique de l’intestin, la rectocolite hémorragique, ou colite ulcéreuse, dont il disait depuis être guéri.


Retrouvez cet article sur : BFM-TV