vendredi , 11 décembre 2020
Accueil » Actualité » Le vaccin contre le coronavirus déployé en Grande-Bretagne

Le vaccin contre le coronavirus déployé en Grande-Bretagne

INTERNATIONAL – Elle s’appelle Margaret Keenan, elle a 90 ans, et elle est devrait bientôt être immunisée contre le Covid-19. La Grande-Bretagne entame, ce mardi 8 décembre, une campagne de vaccination massive du vaccin Pfizer/Biontech. Un tournant pour la lutte contre la pandémie dans le pays, à retrouver dans la vidéo en tête de cet article

800.000 doses vont être inoculées dans un premier temps dans un millier de centres de vaccination, à deux types de profils prioritaires: les personnes âgées (de plus de 80 dans un premier temps) et le personnel soignant. “Aujourd’hui marque un gigantesque pas dans la lutte conte la pandémie”, a déclaré le Premier ministre Boris Johnson. 

Ce tout premier traitement n’est pas sans contrainte: le vaccin Pfizer, comme son concurrent de Moderna, exige deux injections, à trois semaines d’écart. Pour être conservées durablement, les doses doivent être gardées à température de -70°, mais heureusement le liquide tient quelques jours dans un réfrigérateur avant de se dégrader. Enfin, le traitement préventif, bien qu’ayant démontré une efficacité excellente dans la protection contre le virus, n’a pas démontré qu’il empêchait la transmission. 

Pour le 10 Downing Street, ces images incarnent un énorme pari: celui de prouver l’efficacité du gouvernement en place et la réussite de sa politique, avec au centre de celle-ci le Brexit. L’équipe de Boris Johnson veut montrer l’efficacité retrouvée de la Grande-Bretagne, d’où une approbation accélérée par les autorités de santé du vaccin, devant même les autorités américaines. 

Côté français, c’est en janvier que la vaccination de masse doit commencer, après l’autorisation par l’Agence européenne des Médicaments, une chronologie que devrait adopter l’ensemble des pays occidentaux. Comme en Grande-Bretagne, le personnel soignant et les populations à risque seront les premiers vaccinés. 


Première apparition