samedi , 26 septembre 2020
Accueil » Actualité » Les 5 meilleures expos mode de la rentrée 2020

Les 5 meilleures expos mode de la rentrée 2020

Montage Le HuffPost avec Getty

Vivienne Westwood (à gauche) et Gabrielle Chanel (à droite), mises à l’honneur cette rentrée au musée.

MODE – Loin des podiums, loin du coeur? Pas vraiment. Alors que les Fashion Week du monde entier peinent à se reconstruire depuis le début de l’épidémie de coronavirus, l’industrie de la mode et ses créateurs font une percée symbolique dans les musées de France et de Navarre à la rentrée.

Des tissus, de la photographie, des robes d’exception. Cette saison, certains noms illustres dans le domaine, à l’instar de l’ancienne mannequin Sarah Moon ou de la célèbre créatrice punk londonienne Vivienne Westwood, sont à l’honneur.

Le HuffPost vous propose de découvrir ci-dessous une sélection de cinq expositions dédiées à la mode, commençant dès ce mois de septembre.

1. Vivienne Westwood – Art, Mode et Subversion 

De l’audace, la styliste britannique Vivienne Westwood en fait preuve depuis une cinquantaine d’années. À l’occasion de cette première exposition en France dédiée à la grande amie de Jean-Paul Gaultier, le musée des Tissus de la ville de Lyon invite le visiteur à découvrir près de 200 pièces de cette dernière.

L’idée? Dépeindre de manière originale la trajectoire de ce personnage anticonformiste, connue pour son activisme écologiste de longue date et son interprétation des codes de la culture britannique.

Au musée des Tissus de Lyon, du 10 septembre au 17 janvier 2021.

2. Sarah Moon – PasséPrésent

Mirages, obscurité et transparence. Mannequin réputée dés le début des années 1960 sous le nom de Marielle Hadengue, Sarah Moon se fait ensuite très rapidement un nom dans le milieu de la photographie. La fluidité des regards qu’elle capture la distingue, notamment dans un domaine encore dominé par les hommes.

L’exposition qui lui est dédiée au musée d’art moderne de Paris, organisée avec elle, propose un déroulé ”à rebours de toute chronologie” pour croiser les époques et les sujets afin de montrer la porosité du milieu auquel elle a consacré son travail, la mode.

Au musée d’Art moderne de Paris, du 18 septembre au 10 janvier 2021.

3. Man Ray et la mode

De Poiret à Schiaparelli, en passant par le Harper’s Bazaar, Vogue et Vanity Fair. Il a travaillé avec certains des plus grands créateurs et titres de presse du milieu. Pourtant, peu de personnes ne connaissent l’apport de Man Ray dans la mode. 

Le musée du jardin du Luxembourg, propose de revenir sur l’esthétique de certains de ses clichés, mêlés d’humour, de liberté et d’expérimentations surréalistes qui ont fait de lui un grand nom de la photographie de mode contemporaine.

Au musée du Luxembourg à Paris, du 23 septembre au 17 janvier 2021.

4. Gabrielle Chanel – Manifeste de mode

Fermé depuis le mois de juillet 2018, le palais Galliera, aussi connu pour abriter les expositions mode de la ville de Paris, rouvre ses portes le 1er octobre. À cette occasion, l’établissement organise la première grande rétrospective en France de la couturière Gabrielle Chanel, disparue en 1971.

De ses tailleurs en tweed, vous connaîtrez tout. L’exposition invite à décrypter les codes vestimentaires imaginés par la créatrice et à revenir sur certaines de ses pièces emblématiques, à commencer par sa fameuse marinière en jersey, pensée en 1916.

Au palais Galliera, du 1er octobre au 14 mars 2021.

5. LUXES

Contrairement à ce qui avait été annoncé au début de l’année, l’exposition initiée par le musée des Beaux Arts de Montréal sur Thierry Mügler n’aura pas lieu toute de suite. À la place, c’est une invitation à travers le temps et la géographie, mêlant objets d’art et de mode, qui s’apprête à voir le jour au MAD. 

Son but? Souligner “les points moins connus du grand public” liée à la notion de luxe, aujourd’hui “très profondément définie par la présence massives des marques dans notre quotidien, mots-sésames du fantasme de la consommation, logos surreprésentés dans l’espace urbain, artères des métropoles ou aéroports d’un monde globalisé”.

Au MAD, à Paris, du 15 octobre au 2 mai 2021.


Première apparition