mardi , 4 août 2020
Accueil » Actualité » Nick Cordero, acteur de Broadway, est mort des suites du coronavirus

Nick Cordero, acteur de Broadway, est mort des suites du coronavirus

Vivien Killilea via Getty Images

L’acteur de Broadway Nick Cordero est mort de complications liées au coronavirus.

DÉCÈS – Après s’être battu plus de 90 jours contre le Covid-19, s’être fait amputé d’une jambe et avoir été placé de longs jours en coma artificiel, Nick Cordero, acteur de pièces de théâtre à Broadway, est décédé des suites du coronavirus. Il avait 41 ans.

Nick Cordero, qui a été nominé aux Tony Awards en 2014 pour sa performance dans “Bullets Over Broadway”, est décédé dimanche 5 juillet a écrit sa femme Amanda Kloots sur Instagram.

Il a été hospitalisé pendant des mois au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles. 

Père d’un enfant de un an

“Dieu a un autre ange dans le ciel maintenant, a écrit Amanda Kloots. Mon cher mari est décédé ce matin. Il était entouré d’amour par sa famille, chantant et priant alors qu’il quittait doucement cette terre”.

“Je suis dans l’incrédulité et je souffre partout. Mon cœur est brisé car je ne peux pas imaginer notre vie sans lui. Nick était une lumière si brillante. Il était l’ami de tous, il aimait écouter, aider et surtout parler. C’était un acteur et un musicien incroyable. Il aimait sa famille et adorait être un père et un mari. Elvis et moi allons le regretter dans tout ce que nous faisons, tous les jours”, a-t-elle poursuivi.

Le fils de Nick Cordero, Elvis Eduardo, a un an, rapportent nos confrères du HuffPost américain. 

Amanda Kloots a remercié le “médecin extraordinaire” de Nick Cordero, le Dr David Ng, qui, selon elle, était “gentil, compatissant, et toujours prêt à écouter ou à appeler un autre médecin pour obtenir un deuxième avis”. Elle a également remercié tous ceux qui ont contribué à “l’élan d’amour, de soutien et d’aide que nous avons reçu ces 95 derniers jours”.

“Vous n’avez pas idée à quel point vous m’avez remonté le moral à 15 heures tous les jours alors que le monde chantait la chanson de Nicks, Live Your Life”, a-t-elle écrit. “Nous l’avons chanté aujourd’hui en lui tenant la main. Il s’est vraiment battu. Je t’aimerai toujours et pour toujours.” 

Une jambe amputée et un coma artificiel

Amanda Kloots, qui a régulièrement fait le point sur l’état de santé de son mari, avait auparavant révélé qu’il était tombé malade le 20 mars. Il est entré en soins intensifs le 31 mars.

Deux semaines plus tard, sa jambe droite a été amputée à cause de caillots sanguins, a déclaré sa femme. Au cours de son hospitalisation, il a subi un choc septique, deux “mini attaques”, une dialyse rénale et l’insertion d’un stimulateur cardiaque temporaire. Il s’est réveillé le 13 mai après avoir été placé dans un coma artificiel quelques semaines plus tôt, avait alors expliqué Amanda Kloots.

Celle qui n’a pas pu voir son mari pendant 79 jours en raison des restrictions imposées par le Covid-19 à l’hôpital, avait confié la semaine dernière à “CBS This Morning” que bien que son mari ait été testé négatif au coronavirus et qu’il soit sorti du coma, il était toujours gravement malade et aurait probablement besoin d’une double transplantation pulmonaire.

 




Première apparition