vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Actualité » Pour stimuler le point G, testez le « speed bump »

Pour stimuler le point G, testez le « speed bump »

SEXE – Pas besoin d’être contorsionniste au Cirque du Soleil pour atteindre le septième ciel : ça, c’est une chic nouvelle. Car si de nombreuses positions nécessitent d’acquérir la souplesse d’un·e gymnaste pour prétendre au Saint-Graal (l’orgasme), d’autres, ultra-faciles, allient confort et plaisir maximum.

Parmi ces figures simplissimes et très efficaces: le “speed bump”. Comprendre: le ralentisseur. Un drôle de nom inspiré de nos bons vieux dos d’âne (vous savez, ces petites bosses qui flinguent nos amortisseurs) pour désigner une position qui permet un alignement des corps en fusion et- soulignons-le- qui comblera aussi bien les couples hétéros que lesbiens munis d’un gode ceinture par exemple.

Ralentisseur jouissif

La base de ce ralentisseur jouissif? Que la personne qui se trouve “en dessous” ait un vagin, puisque le “speed bump” met le (fameux) point G à l’honneur en faisant pression sur la zone pelvienne. Résultat: une stimulation globale sous forme de feu d’artifice.

Comment s’y prendre? La partenaire du dessous se place sur le ventre et prend soin de caler un coussin (par exemple) sous ses hanches afin de surélever légèrement le bassin. Le/la partenaire la pénètre doucement par-derrière. Pour plus de confort, il/elle peut soit se mettre à califourchon, soit placer ses jambes entre celles de sa partenaire.

Le secret de cette position se trouve dans l’élévation du bassin qui permet un angle parfait pour atteindre le point G. Ajustez tou·te·s les deux le tempo afin de viser juste et trouver le rythme qui vous convient.




Première apparition