samedi , 29 février 2020
Accueil » Actualité » Présidentielle américaine 2020: Elizabeth Warren et Amy Klobuchar soutenues par le « New York Times »

Présidentielle américaine 2020: Elizabeth Warren et Amy Klobuchar soutenues par le « New York Times »

Le 4Suisse avec AP

Elizabeth Warren et Amy Klobuchar sont soutenues par le « New York Times », mais seule Warren semble avoir une chance de l’emporter. 

ÉTATS-UNIS – L’ouverture des primaires démocrates est pile dans deux semaines, il est donc temps pour une tradition américaine de s’enclencher: les quotidiens du pays dévoilant qui ils soutiendront en vue de l’élection présidentielle. 

Et c’est le New York Times qui -en tant que journal local- a ouvert le bal des annonces ce dimanche 19 janvier et créé la surprise en expliquant soutenir non pas une, mais deux candidates face à Donald Trump en novembre 2020. Les sénatrices Elizabeth Warren et Amy Klobuchar.

Pour la première fois, le quotidien n’a en effet pas été capable de trancher en faveur d’un seul nom et a fait le choix de mettre en avant deux démocrates aux programmes très différents pour proposer à ses lecteurs démocrates une option “progressiste” avec Warren et une autre “modérée” avec Klobuchar.

L’édito du New York Times justifie que les deux pistes doivent être étudiées car le pays est profondément partagé entre deux visions. “Le modèle radical comme le réaliste mérite un examen sérieux. C’est pourquoi nous soutenons les candidates les plus efficaces pour chacune de ses approches”, peut-on lire.

 À gauche de la gauche, Elizabeth Warren a davantage convaincu que son concurrent direct Bernie Sanders car il aurait 79 ans lors de sa prise de fonction, a eu une crise cardiaque, refuse le compromis et est trop rigide, explique le journal. “Après trois ans de Donald Trump, nous voyons peu d’avantages à l’échanger avec un autre personnage qui promet trop et divise”.

La longue expérience au Sénat de Warren “et sa capacité prouvée à rassembler les deux camps feraient d’elle une experte des compromis et une figure qui unirait les deux ailes du parti – et peut-être la Nation”, d’après le quotidien.

Pour les démocrates modérés, le NYT a choisi Klobuchar plutôt que l’ancien vice-président Joe Biden car ce dernier propose juste de revenir à l’avant-Trump et ne ferait donc pas avancer les États-Unis. Le maire Pete Buttigieg n’a pas non plus été sélectionné -malgré “un CV en or”-  car il a trop peu d’expérience politique au goût du quotidien qui a cependant “hâte qu’il gravisse les échelons” et lui prédit un bel avenir.

“Voie semée d’embûches” pour Warren

Aucune des deux candidates choisies par le quotidien n’est actuellement en tête des sondages. Warren, relativement bien placée, est régulièrement en troisième position derrière Joe Biden et Bernie Sanders. Klobuchar finit quant à elle souvent bien loin dans les intentions de vote, entre la 6e et 8e place.

“La voie à suivre vers la nomination pour Elizabeth Warren est semée d’embûches, mais pas difficile à imaginer”, veut cependant croire le New York Times quidans un souhait de transparence, a diffusé les entretiens filmés avec chacun des neufs candidats rencontrés en vue de cette décision.

 




Première apparition