mercredi , 27 mai 2020
Accueil » Actualité » quatorzaine obligatoire au Royaume-Uni pour les voyageurs arrivant de l’étranger

quatorzaine obligatoire au Royaume-Uni pour les voyageurs arrivant de l’étranger


Publié le : Modifié le :

Le Royaume-Uni va imposer une quatorzaine aux voyageurs arrivant de l’étranger afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé vendredi la ministre de l’Intérieur, Priti Patel. Paris regrette l’absence d’exception pour les personnes venant de France.

À compter du 8 juin, les personnes arrivant au Royaume-Uni devront se mettre en quarantaine pendant quatorze jours pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé vendredi 22 mai la ministre de l’Intérieur, Priti Patel.

Des dérogations pourront être accordées aux salariés du fret routier ou aux membres du personnel médical venus soutenir le secteur de la santé dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, a-t-elle précisé.

Pas d’exemption pour les Français

Les voyageurs en provenance d’Irlande, des îles Anglo-Normandes et l’île de Man ne seront pas soumis à ce régime, qui s’appliquera cependant aux voyageurs arrivant de France, contrairement à ce que Londres et Paris avaient récemment laissé entendre.

Paris a immédiatement réagi. Le ministère français de l’Intérieur a indiqué que la France « regrette » cette décision.

« La France se tient prête à mettre en place une mesure de réciprocité dès lors que le dispositif entrera effectivement en vigueur côté britannique », a-t-on ajouté place Beauvau.

« Protéger le public britannique »

« Alors que le monde commence à émerger de ce que nous espérons être le pire de la pandémie de coronavirus, nous devons regarder vers l’avenir et protéger le public britannique en réduisant le risque que des cas traversent notre frontière », a déclaré Priti Patel.

« Les passagers arrivant au Royaume-Uni devront s’auto-isoler pendant 14 jours et pourront être contactés régulièrement tout au long de cette période pour garantir le respect de cette mesure », précise un communiqué du Home Office.

Les contrevenants s’exposeront à une amende de 1 000 livres (1 118 euros), prévient-il.

Le secteur aérien inquiet

Selon le ministre chargé de l’Irlande du Nord, Brandon Lewis, cette mesure, qui sera réexaminée « toutes les trois semaines », doit accompagner le déconfinement progressif du pays à partir du 1er juin en cas de progrès dans la lutte contre le coronavirus.

Cette décision alarme le secteur aérien, déjà bouleversé par la pandémie. Le patron de la compagnie à bas coût Ryanair l’a récemment qualifiée d' »idiote » et « impraticable ». L’association sectorielle Airlines UK a estimé qu’une quarantaine « tuerait effectivement » les voyages internationaux vers le Royaume-Uni. John Holland-Kaye, le directeur général de l’aéroport d’Heathrow, le plus fréquenté en Europe, a estimé qu’une quarantaine devait être « limitée dans le temps ».

Avec AFP et Reuters


Retrouvez cet article sur : AFP