vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Actualité » Racisme contre Neymar: des expertises labiales transmises par le PSG à la Ligue?

Racisme contre Neymar: des expertises labiales transmises par le PSG à la Ligue?

FOOTBALL – Le Paris SG a remis à la Ligue de football professionnel (LFP) une vidéo montrant, selon des experts en lecture labiale, que Neymar aurait bien été victime de propos racistes durant le choc OM-PSG, annoncent plusieurs médias brésiliens.

La chaîne TV Globo, qui a réuni dans une émission diffusée dimanche trois experts pour décrypter les échanges entre l’attaquant parisien et le défenseur marseillais Alvaro Gonzalez, a indiqué sur son site Globoesporte.com que cet extrait sera “utilisé par le PSG pour tenter de prouver le racisme contre Neymar”.

Le site d’informations Uol a pour sa part assuré lundi que la vidéo de l’émission avait été remise par le club de la capitale à la LFP. Le PSG ne s’est lui pas encore prononcé officiellement sur cette vidéo.

 Le mot “singe” identifié par certains experts

Dans l’émission de TV Globo, trois experts brésiliens, dont un hispanophone d’origine colombienne, disent avoir la certitude que Gonzalez a traité Neymar de “singe” durant le match du 13 septembre au Parc des Princes.

Les experts ont eu accès aux images de la chaîne Téléfoot, détentrice des droits de diffusion de la Ligue 1 en France, qu’ils ont décortiquées dans les moindres détails.

“Il dit clairement le mot ‘mono’ (singe) en espagnol, au moment où il tourne son visage (vers la caméra). On ne voit pas ce qu’il dit avant, mais on est tous d’accord pour dire qu’il a prononcé le mot ‘mono’”, a affirmé dans l’émission l’expert Felipe Oliver, de l’Institut national de l’éducation des sourds du Brésil.

En France, Le Parisiena également fait appel à un expert de la lecture labiale qui affirme aussi que le mot “singe” a été prononcé.

D’autres chaînes de télévision, y compris en Espagne, ont elles aussi fait réaliser des analyses de lecture labiale, mais sans identifier d’insultes racistes de la part d’Alvaro Rodriguez. Certains médias espagnols relatent par ailleurs de supposées insultes homophobes de Neymar envers le joueur espagnol.

 “Les certitudes ne sont pas suffisantes” dit la Ligue

La semaine dernière, la Ligue a annoncé qu’elle allait enquêter sur les propos racistes qu’aurait tenus Alvaro Gonzalez. “On sait qu’il y a eu un échange de propos. Mais aujourd’hui, les certitudes ne sont pas suffisantes pour convoquer les joueurs”, avait déclaré le président de la commission de discipline de la LFP, Sébastien Deneux.

“L’instruction permettra de révéler s’il y a d’autres faits susceptibles d’entraîner des conséquences sur un plan disciplinaire”, avait-il poursuivi. Neymar a été suspendu deux rencontres fermes pour une claque à l’arrière de la tête du défenseur au cours d’échauffourées qui ont pollué la fin du “Clasico” remporté par l’OM (1-0).


Première apparition