samedi , 12 décembre 2020
Accueil » Actualité » Renvoyer un colis Amazon qui ne nous plait pas à un impact énorme sur l’environnement

Renvoyer un colis Amazon qui ne nous plait pas à un impact énorme sur l’environnement

TÉLÉVISION – En pleine période de Black Friday et à l’approche des fêtes de Noël, nombreux sont ceux qui optent pour les achats en ligne. Sur la plupart des sites internet, si un article ne convient pas à l’acheteur, l’option “retour gratuit” lui est proposée. Mais choisir de renvoyer son colis n’est pas sans conséquence pour l’environnement.

Ce dimanche 29 novembre sur M6, l’émission “Capital” rend compte de cet impact pour la planète. Un extrait inédit est à découvrir en vidéo en tête de cet article. 

Dans cette émission consacrée au Black Friday, le programme présenté par Julien Courbet prend l’exemple du géant Amazon afin d’illustrer la folie des achats sur internet. Rien qu’en 2019, 333 millions de colis ont été expédiés sur la plateforme mondiale de e-commerce, avec une commande sur trois renvoyée. Mais que deviennent ces colis une fois retournés?

Les équipes de “Capital” ont enquêté sur ce qu’il se passe une fois les achats déposés au bureau de Poste, en plaçant des balises GPS dans ces retours. Elles se sont rendu compte que ces derniers transitaient parfois par plusieurs pays avant d’être revendus à prix réduit. Et autant dire que l’impact carbone de leurs trajets est considérable.

Hypothétiquement, si un camion partait tous les jours de France pour aller en Slovaquie, où Amazon centralise les retours de produits éléctroménagers, cela représenterait des émissions de 1200 tonnes de CO2 par an soit 8000 allers-retours Paris-Marseille chaque année. 


Première apparition