mardi , 18 février 2020
Accueil » Actualité » Retraites: l’opposition presse Macron de s’exprimer le 31 décembre

Retraites: l’opposition presse Macron de s’exprimer le 31 décembre

POOL New / Reuters

Emmanuel Macron après l’enregistrement de ses vœux du Nouvel an à l’Elysée, le 31 décembre 2018.

POLITIQUE – Sa parole est très attendue. Le 31 décembre, comme chaque année, Emmanuel Macron adressera aux Français ses traditionnels vœux télévisés. Si l’an dernier la crise des gilets jaunes avait pris une large place dans son intervention, celle des retraites qui dure depuis près d’un mois devrait aussi s’inviter lors de ce passage obligé.

C’est en tout cas ce que réclame d’ores et déjà l’opposition. Sur RTL, ce vendredi 27 décembre, le président du groupe LR à l’Assemblée nationale, Damien Abad, demande “des clarifications” au chef de l’État sur le contenu du projet de loi attendu au conseil des ministres du 22 janvier.

“J’attends des clarifications”

“J’attends qu’il apporte des clarifications sur sa volonté dans la réforme des retraites, qu’il explique ce qu’il y aura et ce qu’il n’y aura pas dans le texte”, a précisé le député de l’Ain qui dénonce “le flou” et “la confusion” qui ont entouré cette réforme au fil des derniers mois. Le président du groupe LR attend “un certain nombre de réponses concrètes”, en particulier sur le maintien, ou pas, de l’âge pivot dans la réforme. 

Chez les communistes, on attend aussi que le président s’exprime sur le sujet des retraites à occasion de ses vœux, mais pour “retirer le projet de loi”. “Il n’a qu’une seule annonce à faire: retirer la réforme des retraites et ouvrir la voie du dialogue”, a demandé sur BFMTV Fabien Roussel, le secrétaire national du PCF, présent gare de Lyon ce vendredi 27 décembre en soutien aux grévistes.

Pas sûr que ces deux représentants de l’opposition soient exaucés le 31 décembre. Le gouvernement a prévu de nouvelles concertations le 7 janvier avec les partenaires sociaux avant d’arrêter définitivement un texte et le président de la République n’a pour l’instant pas montré l’intention de revenir sur l’une de ses promesses de campagne. 




Première apparition