dimanche , 18 octobre 2020
Accueil » Actualité » Samuel Paty: Darmanin veut expulser 231 étrangers fichés pour radicalisation

Samuel Paty: Darmanin veut expulser 231 étrangers fichés pour radicalisation

POLITIQUE – La décapitation du professeur d’histoire-géographie a agi comme un accélérateur. Après l’assassinat de Samuel Paty, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a réuni ce dimanche 18 octobre les préfets de France pour leur demander de procéder à l’expulsion de 231 étrangers fichés pour radicalisation, selon des informations d’Europe 1 que Le HuffPost est en mesure de confirmer. 

Dans le détail, 180 des concernés figurant dans le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), sont actuellement en prison, comme il l’avait indiqué en début de semaine. Les autres vont êtres arrêtés dans les heures qui suivent et devraient donc être reconduits dans leurs pays d’origine.

Cette décision, précipitée par le drame de Conflans-Sainte-Honorine, s’inscrit dans un processus déjà entamé par le ministre de l’Intérieur, qui s’est déplacé au Maroc en fin de semaine pour demander au gouvernement marocain de récupérer leurs ressortissants fichés pour radicalisation. Le locataire de la place Beauvau fera prochainement la même demande auprès des autorités algériennes et tunisiennes dans les jours qui viennent.

Gérald Darmanin aura l’occasion de donner plus de détails sur ce dossier ainsi que sur la lutte contre l’islamisme en lien avec l’attentat de vendredi, à l’occasion de son passage au 20 Heures de TF1 ce dimanche soir.  

À voir également sur Le HuffPost: Conflans-Sainte-Honorine: les précisions du procureur antiterroriste sur l’attentat


Première apparition