samedi , 28 mars 2020
Accueil » Actualité » Sydney a fêté le Nouvel An 2020 avec un feu d’artifice malgré la polémique

Sydney a fêté le Nouvel An 2020 avec un feu d’artifice malgré la polémique

AUSTRALIE – Sydney, étouffée par un nuage de fumée toxique causé par d’immenses incendies, a célébré ce mardi 31 décembre le Nouvel An avec un feu d’artifice géant, comme le montre la vidéo en tête d’article

Première mégapole à basculer dans la nouvelle décennie, la plus grande ville d’Australie a affronté une polémique sur l’opportunité de ce spectacle pyrotechnique dans un contexte de catastrophe naturelle. 

Depuis des semaines, les habitants de Sydney vivent dans une atmosphère polluée par un nuage de fumée toxique lié à des incendies dévastateurs qui font rage autour de la ville. Une pétition, qui a recueilli plus de 280 000 signatures, a demandé l’annulation de cet événement par respect pour les victimes.

Une célébration à polémique

Les autorités de la ville ont refusé d’accéder à cette demande. Les pompiers ont autorisé le spectacle, estimant qu’ayant lieu au-dessus de l’eau, il ne représentait aucun danger. Une centaine de milliers de fusées ont illuminé durant 12 minutes le ciel de Sydney sous les yeux d’un million de spectateurs.

La foule avait été invitée à la plus grande vigilance en raison des vents violents qui soufflent sur le port. 

Les feux d’artifice prévus dans la capitale, Canberra, ainsi que dans la banlieue ouest de Sydney ont été annulés en raison de conditions météorologiques susceptibles d’attiser ces feux.

Au moment où les horloges sonneront les douze coups de minuit, de grandes villes asiatiques, européennes, africaines et américaines, fêteront l’événement.

À voir également sur Le 4SuisseLes images du premier feu d’artifice du réveillon 2020 en direct d’Auckland 




Première apparition