samedi , 12 décembre 2020
Accueil » Actualité » Sydney, en pleine canicule, enregistre sa nuit de novembre la plus chaude

Sydney, en pleine canicule, enregistre sa nuit de novembre la plus chaude


La thermomètre affichait 30 degrés en pleine nuit dans la ville australienne. Le pays, touché par une nouvelle période de canicule, craint des feux de forêts aussi dévastateurs que ceux de l’été dernier.

La nuit de samedi à dimanche a été la plus chaude jamais enregistrée pour un mois de novembre à Sydney, la plus grande ville d’Australie, qui connaît actuellement une période de canicule avec des températures montant le jour jusqu’à 40°.

Au plus bas, la température en pleine nuit est descendue à 25°3, mais à 4h30 du matin elle était déjà remontée à 30°, et a vite atteint en pleine journée à nouveau les 40°, pour le deuxième jour consécutif.

Tout allumage de feu interdit

La région des Nouvelles Galles du Sud, où se trouve la ville, est « en canicule sévère », selon les services de météorologie, et d’autres villes du sud-est de l’Australie ont battu samedi elles aussi de nouveaux records de chaleur, avec 43°2 à Griffith et 45°7 à Mildura.

Les autorités ont interdit tout allumage de feu sur la plus grande partie de la région, qui avait été touchée par des incendies catastrophiques lors du dernier été austral. Une soixantaine de feux de forêt étaient en cours dans la région, mais la plupart étaient sous contrôle, grâce notamment à des vents frais venus du sud.

Ce sont les premiers incendies depuis l’été dévastateur de 2019-2020, qui avaient brûlé une surface équivalente à presque la moitié de la France, tué 33 personnes et obligé des dizaines de milliers à fuir.

Un changement climatique inquiétant pour l’avenir

Ces incendies avaient également brûlé ou obligé à fuir près de trois milliards d’animaux, et coûté à l’économie sept milliards de dollars.

La canicule actuelle survient deux semaines après que des scientifiques du gouvernement ont prévenu que le changement climatique allait apporter pour l’Australie toujours plus de feux de forêt, de sécheresse et de cyclones.

L’Australie dépend encore largement des énergies fossiles, et son Premier ministre conservateur Scott Morrison a, à de nombreuses reprises, nié qu’il y ait un lien entre le changement climatique et les feux de forêt.

Il s’est également dit déterminé à ce que l’Australie reste l’un des principaux exportateurs d’énergies fossiles.


Retrouvez cet article sur : BFM-TV