lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Actualité » « un négationniste du Covid » arrêté après des appels à la violence

« un négationniste du Covid » arrêté après des appels à la violence


La police espagnole a mis la main sur un homme « coronasceptique » soupçonné d’avoir partagé des appels à la violence à l’encontre d’hommes politiques et d’institutions.

La police espagnole a annoncé ce vendredi avoir arrêté un homme considéré comme « négationniste du Covid-19 ». L’individu diffusait des messages haineux sur les réseaux sociaux à destination de la classe politique, des institutions et des journalistes qu’il accusait d’avoir inventé la pandémie de coronavirus.
« Tout ça pourrait être réglé par un tir dans la nuque de Pedro Sanchez », avait notamment lancé cet homme de 38 ans sur les réseaux sociaux, à l’encontre du Premier ministre, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Les journalistes et médecins également ciblés

Selon les autorités, l’homme avait également appelé à « brûler » un groupe de médecins espagnols, menaçait de mettre le feu aux locaux d’un journal d’Aragon ou avait encore demandé à ses followers de l’aider à trouver les adresses de journalistes auxquels il souhaitait « ficher une bonne trouille ».
Le suspect, dont l’identité n’a pas été révélée et qui a été arrêté à Cuarte de Huerva, près de Saragosse, s’est également fait passer pour un responsable d’un organisme public pour appeler des maisons de retraite, hôpitaux, clubs de foot ou des médias afin de « répandre des fake news » sur la pandémie. Il est poursuivi pour incitation à la haine et à la violence, menaces, diffamation et usurpation de fonction. Jusqu’à présent, la pandémie a fait plus de 29.000 morts en Espagne.


Retrouvez cet article sur : BFM-TV