mardi , 22 septembre 2020
Accueil » Actualité » Zlatan Ibrahimovic laisse planer le doute sur la suite de sa carrière

Zlatan Ibrahimovic laisse planer le doute sur la suite de sa carrière

Capture d’écran Twitter

Zlatan Ibrahimovic n’a toujours pas annoncé s’il poursuivrait sa carrière au sortir de cette saison tronquée par le coronavirus.

FOOTBALL – Du Zlatan dans le texte. Ce samedi 25 juillet, l’ancien attaquant du Paris Saint-Germain Zlatan Ibrahimovic a publié une courte vidéo dans laquelle il l’assure: il n’en est encore qu’à l’échauffement. 

Désormais âgé de 38 ans, le buteur suédois aux onze titres de champion (aux Pays-Bas, en Italie, Espagne et France) est pourtant dans les dernières années de sa riche carrière. Mais il n’a, semble-t-il, toujours pas pris sa décision quant à la suite à donner à son parcours, lui qui se bat actuellement pour emmener son AC Milan en coupe d’Europe l’an prochain. 

“Alors comme ça, vous pensez que je suis fini? que ma carrière est terminée? Vous ne me connaissez pas!”, lance-t-il d’emblée dans sa vidéo. ”À vous tous, je n’ai qu’une chose à dire: je ne suis pas comme vous parce que je ne suis pas vous. Je suis Zlatan Ibrahimovic et je ne fais que m’échauffer…” 

Il y a quelques semaines déjà, alors qu’il était interrogé au sortir d’une belle victoire de l’AC Milan sur la Juventus Turin, le Suédois avait répondu de façon mystérieuse et a laissé planer le doute sur son avenir. “On va voir. J’ai encore un mois pour m’amuser. Il y a des choses qui se passent ici sur lesquelles nous n’avons pas le contrôle”, déclarait-il. 

Deux hommes de confiance à Milan

“Je regrette pour les tifosi (les supporters en italien, ndlr). C’est peut-être la dernière fois qu’ils me voient en vrai. Lisez entre les lignes”, a encore déclaré le Suédois. Selon les médias italiens, une fin de carrière de l’ancien attaquant du Paris SG est cependant improbable.

“À 38 ans, je n’ai plus le physique d’avant et je ne peux plus faire tout ce que je faisais alors. Je me débrouille avec l’intelligence. Mais je ne suis pas là pour faire la mascotte, je veux apporter des résultats au club et aux tifosi”, a encore expliqué Ibrahimovic, dont l’arrivée en janvier coïncide avec le spectaculaire redressement du Milan, actuellement 6e de Serie avec encore deux matches à jouer. “C’est dommage, si j’étais arrivé en début de saison, on se battrait pour le titre”, a conclu le Suédois.

Si depuis plusieurs mois, les médias sportifs italiens évoquaient l’arrivée cet été de l’Allemand Ralf Rangnick avec une double casquette d’entraîneur et de directeur sportif, le club a finalement décidé de prolonger l’entraîneur Stefano Pioli. Avec Paolo Maldini, le directeur technique du club lombard, Ibra fait donc face à deux hommes avec lesquels il entretient de bons rapports. De quoi laisser encore un peu plus planer le doute sur l’avenir de Zlatan Ibrahimovic. 




Première apparition