lundi , 22 avril 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Affronter une conversation difficile au travail

Affronter une conversation difficile au travail


Des moments inconfortables mais nécessaires peuvent se profiler sur le lieu de travail. En gardant en tête quelques principes, comme le fait d’exprimer clairement le contexte du problème, proposer des solutions alternatives, et rester authentique, vous mettez toutes les chances de votre côté pour trouver une issue positive.


© iStock

Nous évitons souvent les conversations difficiles par peur d’être jugés. Or, le manque de communication est un facteur de mal-être dans la vie de tous les jours, et notamment au travail. Vous n’êtes pas d’accord à propos d’un nouveau projet, vous ne dites rien quand votre patron amène son chien au bureau alors que vous avez horreur des animaux, vous riez jaune aux blagues sexistes d’un·e collègue… tous ces moments gênants peuvent s’accumuler et rendre certaines discussions inévitables.

Comment s’y prendre ? L’idée de passer un moment inconfortable, et peut-être décevant, n’est pas très attrayante. Mais chaque jour, nous sommes confrontés à des situations où nous devons exprimer clairement ce que nous pensons et dont nous avons besoin. Voici donc trois conseils à garder en tête pour vous préparer à ce type de conversation.

Un contexte clair

Ne commencez pas tout de suite par accuser les personnes autour de vous. Le but est de créer un dialogue à propos d’un problème qui vous perturbe. Afin que chaque partie concernée puisse se mettre à votre place et comprendre ainsi les enjeux de la discussion, expliquez clairement en quoi consiste le problème. Donnez des détails sur le contexte, et sur la raison pour laquelle cette situation est compliquée pour vous. Essayez de ne pas porter de jugements, et écoutez attentivement les réponses de vos collaborateurs.

Proposer des options

Si les personnes qui participent à la discussion demandent quelque chose qui n’est pas possible pour vous, dites-le et proposez d’autres options. Offrir une autre solution et inviter au dialogue augmente le sentiment de partage et de collaboration, rappelle le site Mindful.

Etre sincère

Ne cachez pas ce que vous avez sur le cœur, mais dialoguez avec respect et avec autant d’authenticité que possible. Quand vous parlez avec le cœur, même si les autres n’aiment pas ou ne sont pas d’accord avec le message, ils en ressentent l’intention. Il y a de fortes chances que votre honnêteté aide les choses à changer. Si vous avez du mal à mettre vos sentiments profonds sur la table, commencez par écrire à ce sujet quelques jours avant la réunion, et essayez de noter vos pensées, vos besoins et vos désirs sur papier.

À lire aussi


Première apparition

A lire aussi: