vendredi , 23 août 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Aphtes : ils sont dus à une prédisposition génétique

Aphtes : ils sont dus à une prédisposition génétique

25 % des jeunes adultes souffrent d’ulcères buccaux dont les aphtes. Des chercheurs internationaux viennent d’identifier 97 variations génétiques associées aux aphtes.


© istock

Les aphtes sont de petits ulcères buccaux qui apparaissent dans la bouche au niveau des joues, de la langue, des lèvres, des gencives ou du palais.

Une prédisposition génétique

Une équipe scientifique internationale, dirigée par des chercheurs de l’université de Bristol, a cherché à identifier les gènes responsables des ulcères buccaux chez 450 000 personnes.

L’étude leur a permis d’identifier 97 variations génétiques du génome qui prédisposaient à des aphtes. Ces gènes sont associés à la régulation du système immunitaire.

Cette découverte va permettre de mettre au point des traitements plus efficaces : bien qu’un aphte guérisse en une à trois semaines, il reste douloureux les premiers jours.

Certains gènes liés aux aphtes se trouvent déjà dans des voies ciblées par des médicaments traitant d’autres maladies comme la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis. Ils pourront, peut-être, être testés aussi sur les aphtes.

À lire aussi


Première apparition

A lire aussi: