mercredi , 26 juin 2019
Accueil » Actualité » Après la fusillade de Strasbourg, Laurent Wauquiez réactive la polémique sur les « fichés S »

Après la fusillade de Strasbourg, Laurent Wauquiez réactive la polémique sur les « fichés S »

Après la fusillade de Strasbourg, Laurent Wauquiez réactive la polémique sur les "fichés S"

STRASBOURG – Un message de soutien à Strasbourg et immédiatement après, le retour de la polémique sur le « fichage S ». Après la fusillade qui a fait au moins trois morts mardi 11 décembre, le président des Républicains Laurent Wauquiez a de nouveau critiqué le dispositif de surveillance des éléments radicalisés, qu’il juge inefficace.

L’assaillant, toujours en fuite, était « très défavorablement connu » pour des faits de « droits communs » a précisé Christophe Castaner. La préfecture du Bas-Rhin a indiqué que l’individu était « fiché S », pour « sûreté d’État ».

Il n’en fallait pas plus pour que Laurent Wauquiez relance la polémique sur le dispositif de surveillance du gouvernement. « Combien d’attentats commis par des fichés S devons-nous encore subir avant d’adapter notre droit à la lutte contre le terrorisme ? », s’est alors demandé le chef de LR dans un tweet. « Qu’attendons-nous pour enfin livrer bataille pour éradiquer l’intégrisme qui nous a déclaré la guerre ? », a ajouté Laurent Wauquiez dans ce message.

Laurent Wauquiez défend plusieurs années une politique plus stricte concernant les personnes fichés S. Il demande notamment à ce que les individus « les plus dangereux » soient internés. « Je demande qu’on ne se contente plus de suivre les islamistes en attendant qu’ils passent à l’acte. Il faut les mettre hors d’état de nuire avant qu’ils ne fassent couler le sang d’innocents », avait-il notamment réaffirmé après l’attentat du Super-U de Trèbes.

Son discours a trouvé écho chez de nombreux membres du Rassemblement National ou encore chez le président de Debout La France Nicolas Dupont-Aignan. La présidente RN Marine Le Pen, sans évoquer le profil de l’assaillant, a elle estimé qu’un « changement radical doit intervenir puisque la politique contre le terrorisme est manifestement défaillante. »




Retrouvez cet article sur : https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/12/apres-la-fusillade-de-strasbourg-laurent-wauquiez-reactive-la-polemique-sur-les-fiches-s_a_23615817/

A lire aussi: