mardi , 26 mars 2019
Accueil » Actualité » Au Salon de l’Agriculture, l’opposition a surtout vu un discours de campagne

Au Salon de l’Agriculture, l’opposition a surtout vu un discours de campagne


POLITIQUE – La critique n’est pas inédite. Cela fait un mois qu’à gauche et à droite de l’échiquier politique, Emmanuel Macron est accusé d’utiliser le grand débat pour faire campagne pour La République en marche aux élections européennes.

A la suite des fréquentes diffusions sur toutes les chaînes info des échanges du président de la République avec les élus de toute la France, plusieurs partis ont alerté le CSA sur la comptabilisation du temps de parole présidentiel et d’autres la commission nationale des comptes de campagne.

Rebelote ce samedi 23 février avec le discours présidentiel tenu juste avant l’inauguration du Salon de l’agriculture. Plusieurs candidats aux européennes ou responsables de parti ont eu l’impression d’entendre davantage un discours de campagne pour les européennes qu’une allocution sur l’agriculture.

Il est vrai qu’Emmanuel Macron n’a cessé de mêler Europe et agriculture pendant l’heure qu’a duré son discours. « Inventer notre Europe agricole », était même écrit sur le fond vert et bleu derrière lui. Devant un parterre de jeunes étudiants européens de filières agricoles, il a notamment appelé à « réinventer la politique agricole commune » qui est en cours de renégociation. Il n’a pas non plus hésité à dire que « la force de nos terroirs ne serait pas la même sans l’Europe », tout en se qualifiant de « patriote » de l’agriculture.


Première apparition

A lire aussi: