samedi , 20 juillet 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Automédication : 3 % des Français ne vont jamais chez le médecin

Automédication : 3 % des Français ne vont jamais chez le médecin

Automédication : 3 % des Français ne vont jamais chez le médecin

Tandis que 83 % des Français déclarent prendre rendez-vous chez leur médecin généraliste « au moins une fois par an », 3 % d’irréductibles affirment ne « jamais » voir leur médecin généraliste, selon un nouveau sondage OpinionWay pour la marque Mediaviz, conduit auprès de 1024 adultes en France.

Un comportement surtout répandu chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans, qui sont 5 % à reconnaître ne jamais consulter. « On pourrait facilement déduire que les populations plus jeunes sont généralement moins touchées par des problèmes de santé. Mais cet écart peut aussi s’expliquer en partie par l’effet « Docteur Google », soit l’utilisation d’internet pour accéder à des infos relatives à sa santé et une pratique régulière de l’automédication, dont les 18-35 ans sont les plus friands » remarque le Dr Jean Spalaïkovitch, co-fondateur de Medaviz.

Faire renouveler une ordonnance, principal motif de consultation

Aller chez le médecin, oui, mais pourquoi ? Dans 42 % des cas, les Français se rendent chez leur médecin généraliste pour renouveler une ordonnance ; 32 % s’y rendent pour obtenir un diagnostic médical ; 30 % pour obtenir des médicaments ; 28 % pour faire un bilan de santé et, enfin, 14 % des Français vont chez le médecin pour obtenir un arrêt maladie ou un certificat d’aptitude au sport.

Un tiers des Français consultent uniquement lorsque la maladie est déclarée ; seuls 14 % vont voir leur médecin généraliste dès l’apparition des premiers symptômes. Et 10 % font régulièrement des check-up pour s’assurer que tout va bien !

Plus préoccupant peut-être : 43 % des adultes interrogés affirment se soigner seuls et ne prendre rendez-vous chez le médecin généraliste que si cette automédication se révèle inefficace – une tendance qui touche surtout les femmes puisqu’elles sont 47 % à adopter ce comportement. L’automédication est également courante chez les jeunes âgés de 25 à 34 ans – ils sont 54 % à y avoir recours.

Source : communiqué de presse Medaviz

À lire aussi :

Antidouleurs sans ordonnance : priorité au paracétamol

Les médicaments sans ordonnance se vendent moins

Médicaments anti-rhume : quelles contre-indications ?




Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/votre-sante-vous/acces-aux-soins/automedication-3-des-francais-ne-vont-jamais-chez-le-medecin-626476

A lire aussi: