samedi , 20 avril 2019
Accueil » Actualité » Avec « Dans quelle France on vit », Anne Nivat explore la vieillesse

Avec « Dans quelle France on vit », Anne Nivat explore la vieillesse

Avec "Dans quelle France on vit", Anne Nivat explore la vieillesse

MÉDIAS – Anne Nivat revient sur RMC Story ce mardi 11 décembre en prime time avec « Dans quelle France on vit ». La reporter consacre le deuxième numéro de son magazine aux personnes âgées, comme le montre la vidéo en tête d’article.

« Peut-on vivre vieux et vivre heureux? » Telle est la question posée par Anne Nivat cette fois-ci. À travers des rencontres, la journaliste aborde l’enjeu de la vieillesse en France, un sujet particulièrement tabou. « Personne n’a envie de penser à ce que cela fait de vieillir car cela fait peur, confie Anne Nivat au 4Suisse. Il a donc fallu que j’aille voir et que je demande à ceux qui sont directement concernés: à la fois les personnes âgées mais aussi ceux qui s’occupent d’elles. »

Montrer la France des solutions

Le reportage a nécessité cinq jours de tournage en Bretagne, dans l’Aisne, les Cévennes, et en région parisienne. Avec ce reportage, Anne Nivat cherche à aller au-delà du problème de la maltraitance dans les EHPADS, une réalité par ailleurs évoquée. Durant les 90 minutes d’émission, celle qui a remporté le prix Albert Londres en 2000 veut montrer qu’il existe des initiatives afin d’améliorer les conditions de vie de nos anciens.

Un journalisme de solution qui se traduit par des immersions chez une auxiliaire de vie, dans un EHPAD associatif ou encore auprès de femmes qui décident de vieillir ensemble à Montreuil. « Cette méthode de l’immersion me paraît naturelle parce que c’est ce que je fais depuis toujours, sauf que d’habitude je le fais sans caméra », explique au 4Suisse celle qui s’est fait connaître pour ses reportages en zones de guerre. « La grande différence pour moi c’est qu’il y a une caméra et que cela devient une émission de télévision. Mais pour le reste, rien ne change: je fais cela depuis mes débuts, à l’aide d’un carnet de notes et d’un crayon! »

Papier et crayon à la main, la journaliste a écouté les parcours des personnes âgées quiabordent la dernière étape de leur vie. Des témoignages qui ont demandé de longues heures d’écoutes sur le terrain. Au total, l’émission a nécessité environ 22 heures d’enregistrements selon « 3e œil Productions », la société qui produit le programme pour RMC Story (numéro 23 de la TNT).

Dans le premier numéro de « Dans quelle France on vit » diffusé le 16 octobre dernier, Anne Nivat s’était penchée sur la question des écoles devenues le terrain de tensions, voire de violences. La reporter avait fédéré 79.000 téléspectateurs (0,3% de part d’audience) selon les chiffres de Médiametrie. Un score nettement inférieur à la moyenne de RMC Story en prime time les mardis depuis la rentrée (204.000 téléspectateurs, 0,8% de part d’audience).

À voir également sur le 4Suisse:





Retrouvez cet article sur : https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/10/avec-dans-quelle-france-on-vit-anne-nivat-explore-la-vieillesse_a_23611802/

A lire aussi: