mardi , 21 mai 2019
Accueil » Sports » « Balotelli m’a donné un coup de poing » – Football

« Balotelli m’a donné un coup de poing » – Football


Exclu pour avoir volontairement donné un coup d’épaule à Mario Balotelli, vendredi soir lors de Bordeaux-OM, Pablo s’est plaint d’une injustice après le match. Et accuse le Marseillais de lui avoir donné un coup de poing au départ.

Mario Balotelli, entré en jeu 20 minutes vendredi soir, n’a pas pu empêcher la défaite de l’OM à Bordeaux (2-0). L’attaquant italien a toutefois été décisif sur le carton rouge récolté par le défenseur Pablo. Le Marseillais a fait saigner du nez son adversaire, d’une légère poussette, avant d’en rajouter beaucoup au sol quand ce dernier est venu le percuter à l’épaule. 

Encore frustré de cette issue au terme de la rencontre, le Brésilien est venu livrer sa version des faits en zone mixte. « Moi, je me suis énervé parce qu’il m’a donné un coup de poing« , a-t-il notamment avancé pour qualifier le geste initial de Mario Balotelli, dans des propos rapportés par RMC. Pas avec lui, mais avec l’arbitre. J’ai demandé à l’arbitre de regarder le VAR. Il n’a pas regardé. »

« Il est tombé et a dit que c’était sur le visage »

Et Pablo s’estima alors particulièrement lésé. « Quand je suis sorti, il y avait beaucoup de sang, raconte-t-il. J’ai parlé avec le 4e arbitre pour regarder le VAR, un peu plus fort parce que je m’énervais un peu. Il a appelé l’arbitre qui m’a donné un carton jaune (81e). Quand je suis rentré, Balotelli était devant moi. Quand je suis passé, j’ai mis l’épaule. Il est tombé et il a dit que c’était sur le visage. Si le VAR, c’est pour nous aider, il faut qu’ils regardent maintenant. Même si le match est fini. »

Selon le défenseur des Girondins, les stigmates du premier choc avec Balotelli ainsi que sa réputation auraient dû pousser le corps arbitral à prendre une autre décision. « Le sang ne sort pas tout seul, argumente-t-il. Il s’est passé quelque chose. C’est pour ça que j’ai demandé beaucoup de fois la vidéo. Je sais que je suis calme sur le terrain. Je regarde tout le temps le ballon. Je ne suis pas un joueur qui fait mal. Là, je ne fais rien. C’est lui qui m’a donné le coup. » Mario Balotelli, averti en fin de rencontre, n’a lui pas été sanctionné lors de ce double conflit. 


Première apparition

A lire aussi: