vendredi , 24 mai 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Blanchiment des dents : les kits de grande surface éroderaient l’émail

Blanchiment des dents : les kits de grande surface éroderaient l’émail

Même sans peroxyde d’hydrogène, certains kits de blanchiment des dents vendus sans ordonnance pourraient abîmer l’émail des dents, alertent des dentistes britanniques dans une nouvelle étude.


© istock

Selon une étude scientifique menée par des dentistes britanniques et parue dans le British Dental Journal, certains kits de blanchiment des dents vendus sans ordonnance en pharmacie ou en grande surface abîmeraient l’émail dentaire.

Pour arriver à ce constat inquiétant, les chercheurs ont isolé 21 dents humaines, qu’ils ont naturellement teintées en les laissant dans une solution de thé. Par la suite, ils ont testé 5 produits de blanchiment des dents sans peroxyde d’hydrogène, disponibles en grande surface.

Bien qu’ils aient passés les test d’innocuité immédiate, les produits blanchissants ont cependant montré des effets négatifs à plus long terme, sur l’émail dentaire et la dureté des dents.

Trois des produits testés ici contenaient du chlorite de sodium, ingrédient nocif pour l’émail, et deux des cinq produits testés avaient montré moins de résultats que l’exposition de la dent à une simple solution saline. Preuve qu’en plus d’être potentiellement nocifs, les produits de blanchiment des dents disponibles en grande surface ne sont pas forcément efficaces.

Le manque de recherche et la grande disponibilité de ces produits dans les grandes surfaces sont alarmants et pourraient potentiellement nuire à la dentition des consommateurs”, a prévenu le Dr Linda Greenwall, co-auteure de l’étude. Aussi les chercheurs réclament-ils l’interdiction pure et simple de vente de ces kits de blanchiment sans peroxyde d’hydrogène. En France comme au Royaume-Uni, les produits contenant plus de 0,1% de peroxyde d’hydrogène ne peuvent être vendus qu’à des dentistes.

La British Dental Bleaching Society demande à tous les dentistes d’être formés au blanchiment des dents et au blanchiment. Nous sommes préoccupés par le fait que les produits en vente libre inclus dans l’étude pourraient nuire aux dents et nous conseillons au grand public de voir son dentiste si l’on envisage de se faire blanchir les dents”, a conclu un porte-parole de la société britannique de blanchiment dentaire, suite à la publication de l’étude.

Source : The Independent

À lire aussi


Première apparition

A lire aussi: