jeudi , 23 mai 2019
Accueil » Actualité » Booba refuse que son combat contre Kaaris ait lieu en Tunisie

Booba refuse que son combat contre Kaaris ait lieu en Tunisie

BOOBA-KAARIS – « Ca va pas le faire ». Le rappeur Booba a une nouvelle fois interpellé son rival Kaaris dans une vidéo postée sur Instagram, dans laquelle il s’oppose à ce que leur combat de boxe se déroule à Tunis, comme l’a souhaité Kaaris.

« Armaaaaaand! » commence par gronder Booba dans sa vidéo, en appelant son futur adversaire par son deuxième prénom. « La Tunisie ça va pas le faire, frère. On va te renvoyer le contrat et tu vas t’arranger », poursuit le « duc de Boulogne ». « Je suis chaud depuis le départ. Mais on va le faire au moins pas loin de Paname t’as vu. Comme ça les supporters ils peuvent venir voir le niquage de mère », conclut le rappeur, avant d’évoquer des pays limitrophes comme le Luxembourg, la Suisse ou la Belgique.

Booba pas satisfait par le « sandwich grec » prévu dans le contrat

Dans d’autres photos publiées dans le même message Instagram, Booba corrige par ailleurs certains points du contrat envoyé par Kaaris. Il s’interroge par exemple sur l’expérience de la société Gammarth, citée dans le contrat envoyé par Kaaris comme étant « en mesure de produire et promouvoir l’image de marque des artistes et de leurs représentations ».

Booba souligne par ailleurs que le nom de Kaaris « n’est jamais mentionné dans le contrat, sauf sous l’appellation ‘l’autre artiste' ». « Nous n’avons aucune garantie que Kaaris ait signé le même contrat malgré les dires de son avocat », indique le texte publié par Booba.

Mais le rappeur ne s’arrête pas là, et évoque dans la légende de son message une dernière modification, et pas des moindres… « On t’a dit sans frites, sauce samouraï! » écrit-il, en référence au « sandwich grec » qu’il souhaitait inclure comme récompense au combat. Et qui apparaît (vraiment) dans le contrat rédigé par les proches de Kaaris.


Première apparition

A lire aussi: