mardi , 21 mai 2019
Accueil » Actualité » « Burger Quiz » se paye (encore) Alexandre Benalla

« Burger Quiz » se paye (encore) Alexandre Benalla

BURGER QUIZ – « Benalla, un produit Macron ». L’émission « Burger Quiz », qui accueillait ce mercredi 6 février une invitée exceptionnelle, Catherine Deneuve, a une nouvelle fois ironisé sur la présidence d’Emmanuel Macron avec une fausse publicité ciblant l’affaire Benalla et ses nombreux soubresauts.

L’épisode diffusé ce mercredi soir, pour lequel Alain Chabat a exceptionnellement renfilé son tablier, s’est en effet ouvert sur une fausse annonce pour un produit tout aussi faux, le « Benalla », évidemment inspiré du célèbre Nutella.

Cette « pâte à tartiner des conneries » est composée « depuis 27 ans » des « plus beaux mythos, des bobards les plus croquants, de pipeau, de crack et de merde, dans une mousse somptueuse pleine de bullshit », dit la publicité, que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Le feuilleton Benalla, ouvert à l’été 2018, n’en finit pas de rebondir. Mediapart a diffusé le 31 janvier un enregistrement compromettant, dans lequel l’ancien chargé de mission de l’Élysée se targuait devant son ami Vincent Crase, ancien employé de La République en marche, du soutien du président, alors qu’il était mis en examen dans l’affaire des violences du 1er-Mai et dans une situation de violation de son contrôle judiciaire lors de cette entrevue. Puis, ce mercredi, les services du Premier ministre ont confirmé avoir transmis des informations au parquet de Paris à ce sujet, conduisant à l’ouverture d’une enquête et à une tentative de perquisition au siège de Mediapart, une mesure vivement contestée par l’opposition.

Un certain « Alexandre » dans une première parodie en août

Le 30 août, juste avant le lancement de cette nouvelle saison de « Burger Quiz », l’émission de TMC s’était déjà payé Emmanuel Macron dans une vidéo réalisée à la manière du pure player Brut. Alain Chabat y imitait le président en moquant le vocabulaire de la « start-up nation » pour enguirlander les auteurs de son émission, avant d’appeler à l’aide un certain « Alexandre », équipé d’un casque de moto et d’un brassard de police -comme Alexandre Benalla le 1er mai- pour s’occuper de l’un de ses collaborateurs.


Première apparition

A lire aussi: