jeudi , 22 août 2019
Accueil » Sports » CAN 2019 : La Tunisie aura-t-elle digéré ? – Football

CAN 2019 : La Tunisie aura-t-elle digéré ? – Football


Eliminée par le Sénégal en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations dans des conditions difficiles à accepter pour elle, la Tunisie doit encore préparer son match pour la 3e place, programmé mercredi face aux Super Eagles du Nigeria. Quel visage présenteront les Aigles de Carthage pour l’occasion ?

La Tunisie est parvenue à se hisser dans le dernier carré de la Coupe d’Afrique des nations malgré des des prestations et des résultats plutôt décevants. En phase de poules, trois matchs nuls contre l’Angola (1-1), le Mali (1-1) et la Mauritanie (0-0) lui ont permis d’accrocher la deuxième place du groupe E, avant un succès aux tirs au but au détriment du Ghana en huitième de finale. Puis il y a eu ce quart de finale dominé sans coup férir face à la bonne surprise du tournoi, Madagascar (3-0), et la marche sénégalaise de trop, dimanche dernier en demi-finale (1-0 après prolongation). Un match qui a laissé des traces dans l’esprit des Aigles de Carthage.

Ceux-ci étaient notamment furieux que la VAR ait finalement annulé un penalty qui leur avait été accordé par le corps arbitral. Dans cette mesure, l’élimination n’en a été que plus difficile à digérer, en témoigne la confusion qui a régné en fin de partie, avec notamment le bouillant Wahbi Khazri au coeur des débats. L’attaquant de l’AS Saint-Etienne aurait cherché à s’en prendre physiquement au sélectionneur des Lions de la Teranga, Aliou Cissé… Pour le football tunisien, ça commence à faire beaucoup, et certains n’hésitent pas à y voir un acharnement des instances dirigeantes. Car au pays, on n’a pas oublié l’épisode de la dernière finale de la Ligue des champions africaine, un match retour à rejouer alors que l’Espérance Tunis l’avait pourtant emporté (1-1, 1-0), suite à une interruption de plus de 90 minutes de la rencontre pour un but refusé à Casablanca et une assistance-vidéo à l’arbitrage dysfonctionnante, ce qui avait mené les joueurs du WAC à quitter le terrain.

Malgré toutes ces frustrations, la Tunisie doit donc préparer une petite finale de la CAN, à disputer contre le Nigeria mercredi. Une rencontre évidemment honorifique, qui pourrait néanmoins permettre aux hommes d’Alain Giresse de démontrer toutes leurs qualités et de revenir véritablement au terrain. Même si, en parallèle, la fédération tunisienne a pris la décision de boycotter une assemblée générale de la CAF (Confédération africaine de football) programmée jeudi, sans préciser les raisons qui ont mené à cette prise de position…


Première apparition

A lire aussi: