mardi , 25 juin 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Congé paternité : bientôt allongé pour les pères d'enfants prématurés

Congé paternité : bientôt allongé pour les pères d'enfants prématurés

Congé paternité : bientôt allongé pour les pères d'enfants prématurés

Selon une dépêche AFP reprise par le site du Parisien, l’Assemblée nationale a voté l’allongement du congé paternité, dans le cas de naissances prématurées. Dans le projet de loi de finance de la Sécurité sociale, l’amendement a été voté à l’unanimité dans la nuit du 26 au 27 octobre. Les pères d’enfants hospitalisés dans une unité de soins spécialisée après l’accouchement verront leur congé paternité allongé. Le projet de loi devrait être adopté définitivement à la fin décembre 2018.

Un congé paternité fixé sur la durée d’hospitalisation de l’enfant

Instauré en 2001, le congé paternité est actuellement de 11 jours pour un enfant et de 18 jours pour une naissance multiple. Cela comprend les samedi, dimanche et jours fériés. En plus des 3 jours prévus par le Code du travail. Il ne peut pas être fractionné et doit être posé dans les 4 mois suivant la naissance de l’enfant.

Récemment, un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales avait plaidé un renforcement du congé paternité, en proposant de le porter à à 4 semaines. Il avait également souligné la complexité de la situation pour les parents d’enfants hospitalisés à la naissance. En sachant que, chaque année, 60 000 enfants naissent prématurément et nécessitent une prise en charge à l’hôpital.

L’amendement voté ce 26 octobre, prévoit un congé paternité supplémentaire pour les pères d’enfants prématurés, fixé sur la durée d’hospitalisation du nouveau-né. La ministre de la santé, Agnès Buzyn a développé les détails de l’amendement : "Sa durée sera fixée par décret. Ce congé s’appliquera à tous les régimes de sécurité sociale afin d’assurer une stricte équité entre les assurés. Les modalités d’indemnisation seront les mêmes que celle du congé paternité actuel, c’est-à-dire un versement d’une indemnité journalière pour tous les salariés et les travailleurs indépendants et l’attribution d’une allocation de remplacement pour les exploitants agricoles."

Renforcer le lien parent enfant et soutenir la mère

Le but de cette mesure d’allongement du congé paternité ? Consolider le lien entre le parent et l’enfant, d’une part, mais aussi, participer "au soutient de la mère de l’enfant pendant cette période critique" a souligné la ministre de la santé.

La dépêche AFP précise le coût de cette mesure : environ 25 millions d’euros pour l’année 2019. Et 33 millions d’euros en année pleine pour la branche famille.

Lire aussi :

Vers un congé paternité de 3 à 4 semaines ?

Les parents perdent 44 jours de sommeil dans l’année qui suit la naissance de bébé




Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/maman-et-enfant/enfants/bien-grandir/conge-paternite-bientot-allonge-pour-les-peres-d-enfants-prematures-628857

A lire aussi: