vendredi , 23 août 2019
Accueil » Actualité » Cyril Hanouna voit un article du « Parisien » le concernant retiré du journal

Cyril Hanouna voit un article du « Parisien » le concernant retiré du journal

Dominique Charriau via Getty Images

L’animateur de C8 a envoyé un SMS à la rédaction en chef du journal, menaçant de ne plus travailler avec Le Parisien et de prévenir les propriétaires du titre de presse. 

MÉDIAS – La confusion semble présente au sein du journal Le Parisien après que Cyril Hanouna, présentateur star de la chaîne C8, a réussi à faire retirer un article qui devait être publié dans l’édition dominicale du Parisien-Aujourd’hui en France.

Selon les premiers éléments disponibles, l’animateur de “Touche pas à mon poste” a lui-même adressé un SMS auprès d’un membre de la rédaction en chef pour exprimer son mécontentement face au contenu de l’article. Un SMS qui aurait, d’une façon ou d’une autre débouché, sur le retrait de l’article dans la version papier du journal, mais toujours consultable sur la version web. 

Cet article évoque les inquiétudes soulevées par le futur déménagement de la société de production de l’animateur (H2O Productions) au sein des locaux de C8 où Hanouna a son bureau. L’animateur s’était d’ailleurs moqué allègrement de cet article dans un tweet publié samedi 6 avril, ciblant au passage son auteur.

 

Une future cohabitation qui dérange

Dans ces lignes, nous apprenons que le déménagement, annoncé en direct sur le plateau de “TPMP” lors des neuf ans de l’émission, n’a pas fait l’unanimité au sein du groupe Canal +. Pour des employés du groupe, cités dans cet article, la cohabitation avec Cyril Hanouna et ses équipes dérange et inquiète déjà.

Outre la tendance interventionniste du présentateur mise en avant par un producteur concurrent, certains employés redoutent plutôt la forte personnalité et l’ego de “Baba”, comme en témoigne un représentant du personnel: “Plus ça va et plus Hanouna est gonflé d’arrogance. Le public voit son côté sympathique, mais en coulisses, il est autoritaire et cinglant. Le succès lui est monté à la tête et nous, ça va nous retomber dessus”.

Des propos, contre-balancé dans ce même article par ceux de Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes et des programmes de groupe Canal + qui met en valeur les avantages de quitter les locaux de la boite de production de Cyril Hanouna pour ceux de C8, situés à proximité.

Ne plus “rien faire avec le Parisien”

Mais l’article intitulé sobrement “L’arrivée de Cyril Hanouna dans les locaux de C8 inquiète” a visiblement piqué au vif le présentateur. Comme le rapportent les syndicats dans leur communiqué, le présentateur aurait directement interpellé la rédaction en chef du journal par SMS: “Dans son message, Cyril Hanouna menace de ne plus ‘rien faire avec le Parisien’ et de ‘prévenir la famille propriétaire du canard  [la famille de Bernard Arnault] qui a toujours été cool’ avec lui”. 

Si le SMS a bel et bien été envoyé, comme le confirme au 4Suisse un proche de la production, “aucune demande de retrait, de déréférencement de l’article, ou une quelconque suppression n’a été demandé par Cyril Hanouna qui a souhaité réagir à un article sans fondement et qui porte atteinte aux salariés d’H2O Productions”. 

Mais face à cette pratique, la société des journalistes du Parisien “dénonce avec la plus grande fermeté ce qui s’apparente à une atteinte inacceptable à [leur] indépendance éditoriale”, comme le rapporte Libération. Le communiqué intersyndical, lui, souligne “un désaveu et une mise en cause du professionnalisme” de leur confrère, qui aurait été visé par des internautes suite au tweet de Cyril Hanouna.

De quoi faire réagir rapidement la direction du quotidien national pour qui le retrait de l’article de ses colonnes répond uniquement à “un choix d’ordre professionnel et non de la censure”. Interrogée par Libération, la rédactrice en chef adjointe, Maguelone Bonnaud assume et justifie ce choix: “Je trouvais que l’article n’était pas bon, qu’il n’était pas construit sur des faits. Pour moi, il n’avait pas sa place dans Le Parisien. Je suis contre le fait de se payer Hanouna gratuitement. Mais des articles non-complaisants à son égard, quand ils étaient étayés, on en a publié plein”.

Maguelone Bonnaud a également réagi “aux menaces” de Cyril Hanouna. Pour elle, il n’y a aucun lien avec le retrait du papier. Des propos renforcés par ceux de Stéphane Albouy, directeur de la rédaction du Parisien: “Des personnalités qui appellent un journaliste pour dire qu’après cela plus rien ne sera comme avant, c’est très classique. L’article est en ligne, visible par tous, repris par des dizaines de médias. Cela aurait été un problème s’il avait été dépublié”.

Son de cloche différent du côté des syndicats pour qui les explications ne suffisent pas et pensent même connaître la raison de ce retrait. Selon leur communiqué, “Cyril Hanouna, via sa société de production H2O, a activement participé à la coproduction de la dernière soirée de cérémonie des Étoiles du Parisien diffusée sur C8”. Une connivence qui pourrait donc être, selon eux, à l’origine du “grave dysfonctionnement mettant en cause l’indépendance de toute la rédaction” dénoncée par ce même communiqué.

Conformément à leur demande, les syndicats à l’origine du communiqué sont toujours dans l’attente d’un rendez-vous avec la direction du journal pour obtenir des explications claires et le fin mot de cette histoire, comme le confirme au 4Suisse la SNJ-CGT du Parisien


Première apparition

A lire aussi: