samedi , 20 juillet 2019
Accueil » Actualité » des étudiants vont pouvoir suivre des cours de bonheur

des étudiants vont pouvoir suivre des cours de bonheur


Alors que l’Université de Bristol est touchée par une vague de suicides ces dernières années, l’établissement  a décidé de prendre à bras-le-corps le délicat problème du bien-être des étudiants. Comme le signale The Independant, l’institution fondée en 1909 a en effet mis en place des cours de bonheur qui compteront pour l’obtention du diplôme. 

Dans le détail, cet enseignement, dispensé au cours de 12 semaines, comptera pour 20 des 120 points de crédit pour les étudiants en première année. A partir de septembre, il sera enseigné par le professeur Bruce Hood, un psychologue qui en profitera également pour étudier le fonctionnement du cerveau humain. 

Comme le signale le média britannique, au cours des trois dernières années, 12 étudiants du Russell Group, un réseau de 24 universités dont fait partie celle de Bristol, ont trouvé la mort, dont plusieurs par suicide. 

Déjà testé en Angleterre

L’an passé déjà, un cours-pilote du même type avait été proposé, et près de 400 élèves avaient suivi le cours. Cette fois-ci, l’enseignement sera composé d’une conférence hebdomadaire d’une heure suivie d’une réunion dans ce qui est appelé un « centre du bonheur. » Là, seront abordées de nombreuses questions, notamment quant au lien entre bonheur et génétique. Des exercices seront également proposés aux étudiants. 

« Ce cours sera construit sur la base de ce que nous avons déjà appris la première année, mais nous allons évidemment surveiller les étudiants de plus près. Ils doivent vraiment faire l’effort et s’engager », détaille Bruce Hood. 

Des cours de même nature existaient dans d’autres établissements, dont l’Université de Yale, aux Etats-Unis, où Laurie Santos, une enseignante, souligne les bons résultats de ses élèves. « Je reçois des courriels d’étudiants me disant que la classe a changé leur vie ou leur trajectoire », se réjouit-elle. 




Retrouvez cet article sur : BFM-TV

A lire aussi: