mardi , 21 mai 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Deux nouveaux cas de rougeole à Montréal : la santé publique en état d’alerte | ARIANE LACOURSIÈRE

Deux nouveaux cas de rougeole à Montréal : la santé publique en état d’alerte | ARIANE LACOURSIÈRE


Au cours des dernières heures, deux nouveaux cas de rougeole se sont déclarés dans la métropole. Il s’agit de cas secondaires. Soit deux personnes ayant contracté la maladie après avoir été en contact avec un enfant contaminé lors d’un voyage à l’extérieur du pays.

Un membre de la famille de cet enfant a développé la maladie et a été isolé. Mais un travailleur de la santé qui a croisé le chemin de cet enfant a aussi développé la rougeole et a fréquenté plusieurs lieux de l’ouest de Montréal le 11 et le 12 mai avant d’être isolé.

La Direction de la santé publique demande donc à la population de vérifier s’ils ont été présents dans les six lieux suivants :

11 mai

• École des sources sur la rue Lake, entre 12 h et 13 h 25

• Tim Hortons sur le boulevard des Sources, entre 12 h 15 et 13 h 25

• Banque Royale sur le boulevard des Sources, entre 12 h 25 et 13 h 35

• Esthéticienne Manju Beauté, entre 14 h et 17 h 

12 mai

• Hôtel Courtyard Marriott place Robert-Joncas, entre 15 h et 17 h 30

14 mai

• Garderie Aventuriers d’Outremont, entre 16 h 30 et 17 h 35

La directrice de la santé publique de Montréal, la Dre Mylene Drouin, rappelle que la rougeole se transmet par gouttelettes et est très contagieuse. Elle estime que le nombre de personnes pouvant avoir été potentiellement exposées est de 200 a 400 personnes.  

Les personnes qui croient avoir été présentes dans ces lieux doivent se questionner pour savoir si elles sont protégées. Les personnes ayant reçu deux doses de vaccins ou nées avant 1970 sont considérées comme protégées. Les personnes non protégées sont invitées à contacter le 811. 

« On a jusqu’à samedi pour offrir la protection nécessaire », affirme la Dre Drouin, qui affirme que des cliniques de vaccination sont en train d’être mises sur pied dans la métropole.  

Depuis le début de l’année, sept cas de rougeole ont été enregistrés dans la métropole. Il s’agit toutefois des deux premiers cas secondaires, donc acquis en sol québécois.


Première apparition

A lire aussi: