lundi , 20 mai 2019
Accueil » Actualité » Didier Droart est mort, Darmanin rend hommage à son « père » politique

Didier Droart est mort, Darmanin rend hommage à son « père » politique

POLITIQUE – « Didier s’est longuement battu avec courage contre une maladie qu’il n’a jamais cachée et a assumé jusqu’au bout ses responsabilités d’élu ». Le maire LR de Tourcoing (Nord) Didier Droart est décédé ce jeudi 24 janvier matin à l’âge de 71 ans, a annoncé Gérald Darmanin dans un communiqué.

« Il aura été l’homme le plus généreux, le plus attentif et le plus amoureux de la vie que je connaisse. Les Tourquennois perdent un des leurs et, pour ma part, je perds un père », a déclaré avec émotion le ministre des Comptes publics, qui lui avait laissé sa place de maire lorsqu’il avait rejoint le gouvernement en 2017.

Né à Tourcoing, Didier Droart, qui possédait une collection de quelque 2500 pièces à la gloire du général De Gaulle, était premier adjoint au maire, chargé du personnel municipal, des relations internationales et du tourisme lorsque Gérald Darmanin lui a cédé son fauteuil, devenant ainsi son 1er adjoint. Ancien pâtissier de profession, il a été entre 1995 et 2015 conseiller municipal d’opposition à la gauche qui détenait Tourcoing, ville de 95.000 habitants frontalière de la Belgique.

La Ville de Tourcoing « saura rendre hommage durant les prochains jours à celui qui, infatigablement a soutenu ses projets, ses habitants, et la République », a encore précisé Gérald Darmanin, qui a déclaré à plusieurs reprises vouloir se représenter à Tourcoing en 2020. Les drapeaux de la Ville seront ainsi en berne jusqu’à dimanche 16h.

Dans le sillage du ministre des Comptes publics, la disparition de cet élu local unanimement salué pour son « courage face à la maladie » et pour son engagement en faveur de sa commune, a brièvement réconcilié la grande famille aujourd’hui éclatée des Républicains.

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, aujourd’hui retiré de la vie politique, lui a notamment rendu un hommage appuyé, tout comme le président de la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand, l’ex-numéro 2 des LR Virginie Calmels ou encore le ministre Sébastien Lecornu.


Première apparition

A lire aussi: