vendredi , 22 mars 2019
Accueil » Actualité » Édouard Philippe va rencontrer les motard pris à partie par les gilets jaunes

Édouard Philippe va rencontrer les motard pris à partie par les gilets jaunes

Édouard Philippe va rencontrer les motard pris à partie par les gilets jaunes

GILETS JAUNES – Édouard Philippe rencontrera lundi 24 décembre en fin de matinée l’unité de policiers motocyclistes dont trois membres ont été violemment pris à partie samedi par des gilets jaunes sur les Champs-Elysées, a annoncé Matignon.

À la préfecture de police de Paris, le Premier ministre échangera à partir de 11h avec « les motocyclistes de la Compagnie de Sécurisation et d’intervention de la préfecture de police engagés dans les opérations de maintien de l’ordre » samedi à Paris, a indiqué Matignon dans un communiqué.

Trois motards de la police, en difficulté face à l’avancée de « gilets jaunes » au carrefour de l’avenue George V et des Champs-Élysées, ont été pris à partie samedi en fin de journée, lors d’une scène captée par plusieurs vidéos qui ont fait le tour des médias et indigné le gouvernement.

Édouard Philippe avait dénoncé des « agressions d’une violence inouïe »

Des manifestants leur ont notamment jeté des pavés et des trottinettes, en faisant tomber une de leurs motos. Un des policiers a dégainé son pistolet pour repousser les gilets jaunes, avant de le remettre rapidement dans son étui.

Débordés, les trois agents ont dû fuir les lieux à moto, poursuivis par leurs agresseurs, en laissant l’une d’elle sur la chaussée. Vandalisée par les manifestants, elle a été récupérée plus tard par les forces de l’ordre.

Le parquet de Paris a annoncé dimanche l’ouverture d’une enquête pour « violences volontaires » commises contre des policiers. Aucune interpellation n’a eu lieu après les faits. Édouard Philippe avait déjà fustigé dimanche matin « des agressions d’une violence inouïe » visant les policiers.





Retrouvez cet article sur : https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/23/edouard-philippe-va-rencontrer-les-motard-pris-a-partie-par-les-gilets-jaunes_a_23625984/

A lire aussi: