samedi , 25 janvier 2020
Accueil » Emploi » Emploi : comment les métiers du numérique ont évolué ?

Emploi : comment les métiers du numérique ont évolué ?


Marché de l’emploi

Par Théo Chevalier | Publié le 02/12/2019


Quels sont les métiers du numérique qui émergent ? Quels sont ceux dont l’effectif est en baisse ? Pour y répondre, l’Insee a comparé les effectifs des emplois dans le numérique en France entre 2009 et 2017.

Emploi : comment les métiers du numérique ont évolué ?


Le paysage numérique est en pleine restructuration, tandis que certaines fonctions sont propulsées sur le devant de la scène, d’autres affichent une perte d’effectifs. Le rapport annuel sur le recensement de l’Insee permet de prendre la température des métiers qui vont bien et d’identifier ceux qui recrutement moins.

Les métiers de la data et de l’IA ont doublé leurs effectifs en huit ans

Certains métiers ont ainsi vu leurs effectifs progresser, voire presque doubler entre 2009 et 2017 : c’est le cas de la famille des métiers de l’analyse de données et de l’intelligence artificielle qui est passée de 1,4% (8000 salariés) en 2009 à 2,6% (15 000 salariés) en 2017, soit des effectifs quasiment doublés en huit ans. L’explosion du nombre de données et des métiers qui leur sont liés justifient cette croissance singulière.

Analyste de données : toutes nos offres d’emploi

Les programmateurs et les développeurs, sont les deux métiers qui ont été témoins de la plus forte progression : +2,2% depuis 2009. Ils représentent 14% des effectifs des métiers du numérique en 2017, soit environ 95 000 individus.

Ce sont les métiers de la communication et du marketing qui arrivent en seconde place, avec une croissance de +1,6%, pour représenter 13% des métiers du numérique. Le développement des métiers liés au marketing digital ayant fortement augmenté au sein des entreprises.

Marketing : toutes nos offres d’emploi

Des effectifs en baisse pour les métiers techniques

À l’inverse, deux grandes familles de métiers ont vu leurs effectifs diminuer au fils des années : les métiers en infrastructure, réseaux et télécommunications ont été témoins d’une perte de 1,5% de leurs effectifs. Représentants 10,7% des métiers du numérique en 2009, ils ne sont plus que 9,2% en 2017. Les métiers de support informatique et systèmes d’information, quant à eux, ont subi une baisse de 5,5% du nombre de salariés, passant de 43,4% en 2009 à 37,9% en 2017. Une part toujours prépondérante mais une tendance marquée à la baisse.

À titre d’exemples, ces deux familles de métiers concernent les postes suivants : administrateur de télécommunications, technicien d’exploitation informatique ou encore gestionnaire d’applications.

À quoi ressemble un salarié dans le numérique ?

(GettyImages/DeanMitchell)

informatique