samedi , 17 août 2019
Accueil » Actualité » En Chine, un homme armé prend le contrôle d’un bus et tue huit personnes

En Chine, un homme armé prend le contrôle d’un bus et tue huit personnes

En Chine, un homme armé prend le contrôle d

CHINE – Huit personnes ont été tuées et 22 autres blessées, ce mardi 25 décembre, lorsqu’un bus détourné par un individu a heurté des piétons dans la province du Fujian, dans l’Est de la Chine. Le suspect, qui a été interpellé en possession d’un couteau, a été placé en garde à vue et était en train d’être interrogé par la police, a précisé la chaîne de télévision publique CGTN.

Les faits se sont produits à 15h20 (8h20 heure de Paris) dans la ville de Longyan, dans la province du Fujian, selon le journal local Minxi Ribao. Un policier figure parmi les personnes tuées. Selon le site internet Duowei, un média chinois basé aux États-Unis, le suspect aurait agressé une passagère avant de prendre le contrôle du véhicule, qui a ensuite percuté des piétons.

Citée par l’agence officielle Xinhua, la police a rapporté que le suspect, âgé de 48 ans, s’était disputé plus tôt dans la journée avec un responsable local venu le voir à son domicile et avec lequel il était en conflit depuis longtemps. Parmi les 22 personnes blessés, qui ont été transportées vers des hôpitaux locaux, l’une d’elles souffre de « graves blessures », a indiqué Xinhua. Interrogée par l’AFP, la police locale s’est refusée à tout commentaire.

Une vidéo postée par Duowei montre un autobus vide arrêté au milieu d’une avenue, avec l’avant enfoncé. Plusieurs blessés sont allongés sur le sol près du véhicule, tandis que des policiers maîtrisent un homme sous les yeux des curieux. Une enquête a été ouverte et la police a bouclé le quartier, tandis que les secours étaient à l’œuvre.

Sur fond d’inégalités croissantes en Chine, ces drames se multiplient ces derniers mois

Plusieurs drames de ce type sont survenus en Chine cette année. Fin novembre, un chômeur de 29 ans avait foncé dans un groupe d’écoliers qui traversaient une rue, dans la province du Liaoning (nord-est), faisant cinq morts et au moins 19 blessés. Le jeune homme « introverti » avait des « pensées suicidaires en raison de disputes avec son épouse » et avait choisi de frapper des victimes « au hasard », avait alors indiqué la police.

En octobre, un homme qui venait de poignarder une personne a foncé en voiture sur une foule, tuant trois personnes, et attaqué des passants au Zhejiang (Est). Le mois précédent, un homme a dirigé son camion sur une foule puis a attaqué les passants à coups de pelle et de couteaux.

Ces attaques, parfois motivées des pulsions suicidaires, viennent s’ajouter à une mortalité routière particulièrement élevée dans un pays où le code de la route est largement ignoré. Selon les chiffres officiels, 58.000 personnes ont été tuées dans des accidents de la route sur la seule année 2015, les infractions au code de la route étant responsables de 90% des accidents. Début novembre, une dispute à bord d’un bus public qui circulait sur un pont en Chine a causé la mort d’au moins 13 personnes quand le véhicule a basculé dans le fleuve.

Outre l’insécurité routière, la Chine fait face à une hausse des violences sur les personnes, sur fond de creusement des inégalités sociales. Des études montrent par ailleurs une hausse des troubles psychiatriques, en lien avec un mode de vie plus stressant.




Retrouvez cet article sur : https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/25/en-chine-un-homme-arme-prend-le-controle-dun-bus-et-tue-huit-personnes_a_23626939/

A lire aussi: