lundi , 19 août 2019
Accueil » Actualité » En grève illimitée, les urgentistes dénoncent les conditions de travail « insupportables »

En grève illimitée, les urgentistes dénoncent les conditions de travail « insupportables »

SANTÉ – Depuis le 15 février, minuit, une dizaines de services d’urgence des hôpitaux de Paris sont en grève. Une grève illimitée, provoquée par des évènements violents ayant lieu à l’hôpital Saint-Antoine, situé dans le 11e arrondissement à Paris.

Maxime Gautier, médecin aux urgences de Lariboisière depuis 5 ans a expliqué au 4Suisse les raisons de cette grève illimitée et les conditions de travail “insupportables” que subit quotidiennement le personnel soignant. 

Si le médecin reconnaît que Martin Hirsch, le directeur général de l’APHP “a commencé à entendre et à répondre à certaines revendications”, il souligne aussi le fait que cette grève durera “tant que les normes adoptées par les sociétés savantes de médecine d’urgence ne seront pas respectées.” 

Les personnels soignants sont nombreux à décrire des conditions de travail qui se dégradent. Face à l’insécurité, des patients dont le nombres augmentent chaque année sans que les moyens de les soigner n’augmentent en conséquence ainsi que des plannings “qui les sollicitent en permanence”, comme l’explique Maxime Gautier dans la vidéo en tête d’article


Première apparition

A lire aussi: