mercredi , 17 juillet 2019
Accueil » Actualité » Européennes 2019: au Royaume-Uni, des électeurs étrangers se plaignent de ne pas avoir pu voter

Européennes 2019: au Royaume-Uni, des électeurs étrangers se plaignent de ne pas avoir pu voter

Henry Nicholls / Reuters

ELECTIONS EUROPÉENNES – Au Royaume-Uni ce jeudi 23 mai, les Britanniques se sont déplacés pour faire entendre leur voix aux élections européennes. Malheureusement, certains n’ont pas pu le faire… à cause d’erreurs administratives. 

Comme le rapporte The Guardian en début de soirée, des centaines d’électeurs non-britanniques résidant au Royaume-Uni n’ont pas pu déposer leur bulletin de vote. Selon les témoignages recueillis par le quotidien britannique, les cas de figures varient: certains ont découvert leurs noms barrés sans raison apparente des listes électorales, d’autres encore n’ont pas reçus les documents leur permettant de s’inscrire dans les délai…

Sur les réseaux sociaux, les citoyens concernés ont exprimé leur colère via le hashtag #DeniedMyVote -“refusé mon vote” en français.

 

“Aujourd’hui, j’ai découvert dans l’isoloir que j’étais inscrite mais que je n’étais pas autorisée à voter. Il y a de nombreux citoyens européens dans le même cas parce que nous devions remplir un formulaire supplémentaire que les autorités britanniques ne nous ont pas demandé. Il n’y a eu aucune information ni aucune transparence de la part du gouvernement”, a ainsi tweeté cette internaute. 

L’affaire a pris une telle ampleur, que des élus sont montés au créneau, se disant “consternés” par la situation. “C’est déchirant de voir que tant de citoyens de l’Union Européenne ont été dépouillés de leur droit de vote – bien que la plupart ont été enregistrées pour voter aux élections locales il y a quelques semaines”, a dénoncé un membre du parti travailliste, qui en a profité pour tacler le gouvernement, qui a “refusé” de se saisir de ce problème déjà soulevé. 

 Face aux nombreuses critiques, le bureau britannique du Parlement européen a indiqué que les ressortissants enregistrés qui avaient renvoyé les formulaires nécessaires avant la date limite du 7 mai et reçu leur carte électorale pouvaient voter jusqu’à 22h. La commission électorale a quant à elle publié un communiqué, dans lequel elle déplore la complexité du processus d’inscription sur les listes pour les ressortissants européens. 

“Nous comprenons la frustration des citoyens européens, résidant au Royaume-Uni, qui ont découvert qu’ils ne pouvaient pas voter alors qu’ils souhaitaient le faire”, écrit la commission. Le processus pour transférer leur droit de vote de leur pays d’origine à leur pays de résidence “devrait être simplifié pour les citoyens et la commission a soulevé ce point après les élections européennes de 2014. Malgré cela, les changements dans ce processus nécessitent des changements dans les lois électorales, qui ne peuvent être décidés que par le gouvernement et le Parlement”, souligne la commission, évoquant également le “délai très court” lié à la participation inattendue du Royaume-Uni aux élections, faute d’un accord sur le Brexit. 




Première apparition

A lire aussi: