mardi , 16 juillet 2019
Accueil » Actualité » EXCLUSIF – Soldes 2019: les promotions attendues et la limite que se fixent les Français

EXCLUSIF – Soldes 2019: les promotions attendues et la limite que se fixent les Français

SOLDES 2019  – Ce mercredi 26 juin sonne le coup d’envoi des soldes d’été 2019. Alors que cette période de promotions réglementée était en net recul la saison dernière (-10% de ventes pour le secteur indépendant), quelles sont les habitudes des Français pour cette période forte en consommation?

Le 4Suisse a demandé un sondage exclusif à l’institut YouGov à propos des soldes. Réalisé sur un échantillon représentatif de 1013 personnes de 18 ans et plus, il révèle quelles sont leurs attentes et envies avant le départ de ces cinq semaines de rabais. Vous pouvez retrouver les résultats détaillés ici.

40% des Français sont indifférents aux soldes

On y apprend notamment que 21% des personnes interrogées ne comptent pas mettre les pieds dans un magasin pour y faire les soldes, tandis que 19% répondent qu’ils ne “savent pas”, témoignant d’un désintérêt profond pour cette période.

Cette proportion de personnes indifférentes à ce moment de shopping explose chez les retraités (32% de “ne participe pas”) et les plus de 55 ans (28%).

En outre, deux conceptions s’affrontent quant à savoir si cette période est “importante”: 49% estiment que c’est encore un moment à noter dans son agenda, quand 47% n’y prêtent plus vraiment attention.

Toutefois, on observe encore une vraie scission entre hommes et femmes: la population masculine est plus encline à bouder la période de soldes (à 29%), tandis que chez les femmes, ce taux baisse à 14%.

Un budget serré et une attente de gros rabais

Côté finances, les Français ont un budget correct mais qui n’affole pas les compteurs: 58% d’entre eux dépenseront entre 0 et 200 euros, tandis que 23% d’entre eux restent raisonnables avec un budget en dessous de la barre des 100 euros.

Au-delà, ils ne sont plus que 18% à affirmer pouvoir monter jusqu’à 300 euros, tandis que seuls 9% se voient bien dépasser ce seuil.

Le budget est globalement similaire du côté masculin comme du côté féminin, bien que les femmes soient légèrement plus nombreuses (39%) à ne pas y consacrer plus de 100 euros. Peut-être car la mode féminine se trouve généralement à prix plus abordable que la mode masculine.

Enfin c’est au niveau du rabais que les sondés sont les plus sévères: pour 67% des Français, il leur faudra une réduction d’au moins 40% pour estimer faire une bonne affaire.

Bref, une bonne promotion sinon rien, à l’heure où les prix cassés sont devenus la norme… même s’il est difficile d’échapper à l’arnaque.


Première apparition

A lire aussi: