jeudi , 22 août 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Faut-il écouter de la musique en travaillant ?

Faut-il écouter de la musique en travaillant ?

Travailler avec des écouteurs vissés sur les oreilles n’est pas toujours une bonne idée, lorsqu’on doit se concentrer. Mais si vous avez besoin d’inspiration pour trouver une idée géniale, n’hésitez pas à écouter vos chansons préférées, et à laisser votre esprit vagabonder.


© iStock

« Ca m’aide à me concentrer ! » Qui n’a pas utilisé cette excuse pour écouter de la musique en révisant ses cours, ou en travaillant sur un projet un peu ennuyeux ? Pourtant, d’après une étude parue en 2019 dans Applied Cognitive Psychology, écouter de la musique pendant le travail nuit considérablement à la créativité. Alors, bonne ou mauvaise idée ?

Les résultats de ces travaux, cités par le Time, remettent en question l’idée selon laquelle la musique de fond renforce la créativité. Que la musique soit familière ou non, vocale ou strictement instrumentale, elle semble nous distraire plus qu’autre chose. Mais ne jetez pas vos écouteurs ou votre casque tout de suite. D’autres recherches sur la musique et la créativité ont prouvé que, selon le type de tâche créatrice à laquelle une personne est confrontée, certains types de musique peuvent être utiles.

Une étude publiée en 2017 dans la revue Plos One a révélé qu’écouter de la musique joyeuse, définie comme des airs classiques qui étaient enjoués et stimulants, aidait les gens à mieux accomplir des tâches qui impliquaient une pensée inattendue, originale et créative. L’une des théories avancées dans cette étude est que la musique vivante stimule le cerveau d’une manière qui favorise un style de pensée flexible menant à des idées non conventionnelles ou novatrices.

Dans quelles situations la musique peut-elle être une aide ?

La recherche a montré que l’écoute de la musique peut réduire l’anxiété et améliorer l’humeur, et que ces changements pourraient faciliter la créativité. L’anxiété, elle, a tendance à augmenter la concentration, ce qui n’est pas utile. En effet, la résolution créative de problèmes se déroule par étapes. La première consiste à étudier un problème et à évaluer des solutions évidentes (et inutiles). La deuxième est marquée par une phase d’incubation inconsciente, où le cerveau travaille à des solutions inattendues.

C’est lors de cette étape que certaines activités, comme la musique, peuvent stimuler la diversion de l’attention nécessaire au cerveau pour mettre au point ses nouvelles idées. La musique est donc déconseillée lorsqu’on doit résoudre un problème qui demande de l’attention et de la concentration. Elle n’est pas non plus utile lorsqu’on étude un problème.

Mais vous pouvez mettre vos chansons préférées dès que vous bloquez sur quelque chose et que vous avez besoin d’inspiration créative. Prendre une pause pour écouter de la musique vous engage dans une errance mentale oisive tout à fait nécessaire au cerveau. Les chercheurs conseillent-ils un type de musique en particulier ? La réponse varie en fonction de l’individu, mais si possible quelque chose d’agréable et de familier, pour éviter la distraction.

À lire aussi

Elena Bizzotto

Article publié le


Première apparition

A lire aussi: