vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Finance » Canal+ a décidé d’assigner en justice Mediapro pour ‘inégalité de traitement’ pour distribuer Téléfoot

Canal+ a décidé d’assigner en justice Mediapro pour ‘inégalité de traitement’ pour distribuer Téléfoot


Tout semblait sourire à Mediapro. Après avoir décroché les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 jusqu’en 2024, ainsi que les droits pour diffuser les Coupes d’Europe la saison à venir, le groupe sino-espagnol est parvenu à conclure de multiples accords de distribution pour sa chaîne Téléfoot cet été. Tous les opérateurs — Bouygues, Free, SFR et Orange — ont signé un contrat avec Mediapro, qui a aussi noué un partenariat avec Netflix. Mais il restait encore Canal+ pour compléter le tableau. Et cette fois-ci les discussions semblent compliquées. Les conditions exigées par Mediapro sont trop élevées pour le groupe de Maxime Saada, filiale de Vivendi.

Canal+ a décidé de franchir un cap vendredi 22 septembre en annonçant assigner Mediapro en justice pour « faire cesser l’inégalité de traitement » dont il se dit victime. « Prenant acte des conditions qui lui sont imposées par le groupe Mediapro pour la distribution de la chaîne Téléfoot, le groupe Canal+ se voit contraint de saisir le juge judiciaire pour faire cesser l’inégalité de traitement dont il est l’objet et obtenir des conditions de reprise équitables et non discriminatoires », explique le communiqué de l’entreprise audiovisuelle.

Une façon de compenser les concessions faites aux autres?

« Les conditions préalables à toute négociation imposées par le groupe Mediapro au groupe Canal+ s’apparentent à des conditions impossibles, sont irréalistes dans les conditions de marché actuelles et visent à exclure le groupe Canal+ de la distribution de l’offre particulièrement attractive de football de Téléfoot », assure encore le groupe. Une première audience est prévue le 24 septembre 2020 au tribunal de commerce de Nanterre, a précisé à l’AFP Canal+.

Dans ses négociations avec les opérateurs et fournisseurs d’accès à internet (FAI), Mediapro aurait revu à la baisse ses exigences financières pour distribuer Téléfoot. « Je crains qu’ils essayent de nous faire payer les montants qu’ils n’auraient peut-être pas obtenus des autres », a déclaré Maxime Saada au journal L’Equipe. Et d’ajouter : « Cela, c’est hors de question pour Canal + ! »

Les négociations risquent d’être très tendues dans les prochains mois. En attendant, Canal+ mise sur la justice pour obtenir de Mediapro des conditions comparables aux autres acteurs.

À lire aussi — Mediapro signe un accord avec Orange pour distribuer Téléfoot


Retrouvez cet article sur : Business Insider