lundi , 6 juillet 2020
Accueil » Finance » Combien YouTube paye les créateurs avec 100 000 abonnés par mois, selon un influenceur de fitness

Combien YouTube paye les créateurs avec 100 000 abonnés par mois, selon un influenceur de fitness


La somme que YouTube verse aux créateurs avec 100 000 abonnés chaque mois varie en fonction du contenu vidéo et du public que la chaîne attire. Joe Farrington, 18 ans, vit au Royaume-Uni et publie des vidéos de fitness sur sa chaîne YouTube, « Joe Fazer », qui compte 139 000 abonnés. Il a lancé sa chaîne en 2012 sur la plateforme de vidéos appartenant à Google, et a créé plusieurs chaînes différentes au fil des ans, explique-t-il. Aujourd’hui, il considère sa carrière sur YouTube comme un emploi à temps plein, et gagne de l’argent grâce aux parrainages et aux publicités dans ses vidéos, raconte-t-il à Business Insider US.

« Avant de créer cette chaîne, je me suis mis au fitness », relate-t-il. « J’ai posté ma transformation — qui sera toujours vue par un grand nombre de personnes. Après l’avoir postée, elle est devenue absolument virale avec 26 millions de vues. » Les créateurs sur YouTube gagnent une certaine somme d’argent pour une vidéo via le programme AdSense de Google, en fonction de leur taux de CPM, ou coût pour 1 000 vues. Les taux de CPM varient d’un créateur à l’autre.

Le CPM dépend d’un certain nombre de facteurs, depuis l’endroit de la vidéo où les spectateurs se rendent habituellement jusqu’au type d’annonceurs que la vidéo attire. De nombreux créateurs ont des stratégies de placement publicitaire pour gagner le plus d’argent possible. Les annonceurs paient plus cher une vidéo informative sur les affaires qu’une vidéo de type vlog. Le CPM dépend également de la saison, avec des taux plus bas au début de l’année et plus élevés vers la fin.

Certaines vidéos qui contiennent des jurons ou de la musique protégée par des droits d’auteur peuvent être signalées par YouTube et démonétisées. L’une des plus grandes stars de YouTube, David Dobrik, a récemment déclaré dans une interview qu’il gagnait seulement environ 2 000 dollars (1 835 euros) par mois grâce à AdSense, alors que ses vidéos hebdomadaires sont vues en moyenne 10 millions de fois. Il gagne la plupart de son argent grâce aux placements de produits, expliquait-il au Wall Street Journal en mars.

Après avoir publié sa vidéo « 1 an de transformation corporelle » (« 1 year body transformation ») il y a deux ans, constatant son succès, Joe Farrington a décidé de publier davantage de contenus liés à la forme physique et de continuer à partager son parcours avec son public, toujours plus nombreux. Cette vidéo (avec 26 millions de vues) a rapporté plus de 8 000 dollars (7 340 euros) en revenus AdSense, comme l’atteste une capture d’écran vue par Business Insider US.

« La vidéo virale a certainement aidé », admet Joe Farrington , ajoutant qu’il avait gagné environ 60 000 abonnés grâce à cette seule vidéo. « Mais il y a une différence entre ces abonnés et les abonnés qui veulent vraiment vous suivre. Certaines personnes trouvent une vidéo, s’y abonnent, mais ne regardent pas le reste de vos vidéos. Parce que j’ai été constant, j’ai gagné plus d’abonnés qui regardent réellement mes vidéos. »

Chaque mois, la chaîne YouTube de Joe Farrington lui rapporte environ 560 dollars (514 euros), comme le montre une capture d’écran vue par Business Insider US. « Je dirais que c’est environ 70/30 », avance-t-il à propos de ses revenus de sponsoring par rapport à ses revenus publicitaires. « Sponsors, 70, YouTube, 30. »

Joe Farrington a un partenariat à long terme avec la société britannique de protéine en poudre My Protein. Il est rémunéré lorsque ses adeptes utilisent son code de réduction.

Comment les influenceurs comme Joe Farrington gagnent de l’argent en ligne

Beaucoup d’influenceurs s’efforcent de trouver des moyens de se diversifier, en particulier ces dernières semaines, où le secteur de la publicité a souffert de la pandémie de coronavirus. Les youtubeurs ont connu une baisse des taux de revenus directs de la plateforme en avril, probablement en raison de la modification des budgets publicitaires.

Certains créateurs ont des activités commerciales plus diverses, en dehors des modèles de revenus soutenus par la publicité. Comme le youtubeur Preston Arsement, également dirigeant du studio de médias numériques TBNR, dont Forbes a estimé les revenus à 14 millions de dollars (12,85 millions d’euros) avant impôts de juin 2018 à juin 2019. D’autres vendent des produits de consommation comme du maquillage ou des livres.

Ces sources de revenus alternatives sont plus importantes que jamais pour les influenceurs, car les revenus d’AdSense chutent de façon spectaculaire. « Je reçois deux fois plus de visites maintenant, mais seulement la moitié des revenus », regrette Joe Farrington au sujet de sa chaîne YouTube ces dernières semaines. En raison de l’épidémie, il a suivi ses cours d’université à la maison. Il pense à prendre une année sabbatique cet automne pour se concentrer sur la croissance de sa chaîne YouTube.

« Je me demande si je ne devrais pas prendre une année sabbatique pour me concentrer sur YouTube », révèle-t-il. « Et si cela ne fonctionne pas, l’année prochaine, je retournerai à l’université et je ferai YouTube à côté. »

Version originale : Amanda Perelli/ Business Insider

A lire aussi — Les influenceurs voyage sur Instagram sont forcés de trouver de nouvelles façons de gagner de l’argent


Retrouvez cet article sur : Business Insider