mercredi , 23 octobre 2019
Accueil » Finance » Leclerc et Intermarché proposent de l’essence à prix coûtant, mais ce n’est pas si intéressant pour le consommateur

Leclerc et Intermarché proposent de l’essence à prix coûtant, mais ce n’est pas si intéressant pour le consommateur

L’essence à prix coûtant revient chez Leclerc et Intermarché au mois de novembre. Pixabay/ResoneTIC

« Faites votre plein sans vider votre compte ! » : c’est par cette formule que Leclerc a annoncé que vous pourrez, comme cet été, acheter votre carburant à prix coûtant tous les week-ends à venir et jusqu’au dimanche 3 novembre inclus. Cette offre sera donc valable les samedis et les dimanches dans les 740 stations-service de Leclerc en France. Intermarché propose une offre équivalente. Son PDG Thierry Cotillard l’avait annoncé mi-septembre et c’est maintenant confirmé : le carburant sera à prix coûtant tous les week-ends du mois d’octobre, à l’occasion notamment du 50ème anniversaire du distributeur.

Leclerc et Intermarché ne prendront donc aucune marge sur la vente de carburant pendant la durée de leurs opérations respectives. Simple artifice de communication pour faire venir des clients en magasin ou réel avantage financier pour le consommateur ? Quand on se penche sur le détail du prix payé à la pompe, on se rend effectivement compte que l’économie réalisée sur un plein de carburant est très faible. La marge prise par les grandes surfaces représente environ 0,01 à 0,02 euro par litre d’essence soit, pour un plein, l’équivalent de 1 euro seulement pour le consommateur, selon les informations du Figaro. Les carburants sont donc avant tout des produits d’appel pour la grande distribution qui espère ainsi attirer les clients dans ses magasins.

Les coûts portés par les distributeurs ne représentent que 10 % du prix total du carburant

Ces annonces des distributeurs étaient intervenues dans un contexte d’inquiétude sur une hausse potentielle des prix bruts des carburants suite aux bombardements d’installations pétrolières en Arabie Saoudite mi-septembre. À cet moment-là, François Duseux, président de l’Union Française des Industries Pétrolières (UFIP), pensait devoir « s’attendre assez rapidement à une augmentation de l’ordre de 4 ou 5 centimes ». Après avoir augmenté de 2,58 centimes mi-septembre, le litre de gazole perdait 0,08 centimes la semaine du 23 septembre pour atteindre 1,4548 euro en moyenne, selon les données du ministère de la Transition écologie et solidaire.

Quand on regarde le détail du prix du carburant, on se rend compte que la part des coûts de distribution sur le prix total n’est que de 10 %, ce qui explique bien le faible impact de la vente du carburant à prix coûtant pour le consommateur. La plus grosse part du prix est représentée par la TICPE, c’est-à-dire la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques. Selon les informations de l’UFIP, la TICPE représentait en mars dernier 42 % du prix pour le gazole et 46 % pour le SP 95. Dans le prix de l’essence, on retrouve aussi évidemment le coût du pétrole brut et de son raffinage.

Leclerc et Intermarché proposent de l'essence à prix coûtant, mais ce n'est pas si intéressant pour le consommateur

Détail du prix du carburant (Gazole / SP95). Union Française des Industries Pétrolières

Une pétition de l’UFC-Que Choisir pour dénoncer la taxation des carburants

Dans une pétition en ligne lancée le 18 septembre dernier, l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir dénonce la « taxe sur la taxe » : une TVA est en effet appliquée sur la TICPE et grève un peu plus le prix du carburant. Pour un litre d’essence, cette TVA sur la taxe représente en effet 0,12 euro pour le diesel et même 0,14 euro pour l’essence. L’UFC-Que Choisir demande donc aux pouvoirs publics d’annuler purement et simplement le règlement de cette taxe supplémentaire. Selon l’association, cela aurait représenté 3,2 milliards d’euros pour les consommateurs en 2018. Sur un objectif de 130 000 signatures, la pétition a déjà été signée par 116 386 personnes.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi :
Carrefour, Casino, Auchan, Leclerc : que valent les cartes bancaires de la grande distribution ?

VIDEO: Cette planche de surf électrique vous permet de ‘voler’ au dessus de l’eau




Retrouvez cet article sur : Business Insider