samedi , 26 septembre 2020
Accueil » Finance » Leclerc, Lidl et Intermarché gagnent encore des parts de marché

Leclerc, Lidl et Intermarché gagnent encore des parts de marché


Les bonnes nouvelles se succèdent pour certains acteurs de la grande distribution et les enseignes Leclerc, Lidl et Intermarché sont encore à la fête. Selon les données Worldpanel de l’Institut Kantar*, qui communique chaque mois les chiffres des dépenses des ménages en produits de grande consommation, c’est une nouvelle fois le groupe E.Leclerc qui affiche la plus forte progression de part de marché (PdM). L’enseigne a ainsi gagné +0,6 point entre le 10 août et le 6 septembre 2020 (période P9), par rapport à la même période de l’année dernière. Le distributeur bénéficie sur la période d’acheteurs plus nombreux, mais aussi plus dépensiers, notamment grâce aux commandes drive.

Lidl, l’outsider habituel de Leclerc en terme de croissance de part de marché, progresse lui aussi de +0,5 point. L’enseigne à bas prix gagne sur tous les tableaux : plus de clients en magasin (400 000 ménages de plus), des acheteurs plus fidèles et des paniers d’achats en progression de +2,2%. Autre gagnant de la période, le groupement les Mousquetaires (les enseignes Netto et Intermarché) qui progresse de +0,4 point du 10 août et 6 septembre, pour atteindre 15,4% de PdM. L’enseigne connaît une croissance de ses ventes à la fois en magasin, mais aussi sur internet.

Aldi et le groupe Delhaize (Cora, Match…) gagnent pour leur part +0,1 point de PdM sur la période, atteignant respectivement 2,2% et 3,4% du marché. Le groupement U (Hyper U et Super U) reste stable. Comme chaque mois, l’Institut Kantar ne communique pas les évolutions à la baisse des distributeurs.

Les ventes en ligne continuent de progresser

Les données récoltées par l’Institut Kantar entre le 10 août et le 6 septembre 2020 semblent en tout cas confirmer les habitudes prises pendant le confinement par les Français : les sessions de courses sont plus espacées qu’avant, le trafic en magasin baissant de -3,8% sur la période par rapport à l’année précédente. Mais la valeur des paniers progresse, elle, de +10%. Globalement, les dépenses des Français progressent de plus de 6% sur cette période.

Les ventes via internet, que ce soit en drive ou en livraison à domicile, continuent de croître avec un gain de 1,6 point du 10 août au 6 septembre 2020, atteignant 7,7% de PdM et près de 1,2 million de foyers supplémentaires.

*Les données de Kantar portent sur l’évolution des dépenses concernant les Produits de Grande Consommation (PGC) et Frais Libre-Service (FLS), c’est-à-dire l’alimentaire, l’hygiène, la beauté et l’entretien, sur la période du 10 août au 6 septembre 2020, par rapport à la même période l’année précédente.

À lire aussi — Leclerc à la peine avec ses magasins spécialisés en bio


Retrouvez cet article sur : Business Insider