lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Finance » Leclerc prend le large, Casino toujours à la peine

Leclerc prend le large, Casino toujours à la peine


E.Leclerc poursuit sur sa lancée. L’enseigne affiche encore une belle progression de sa part de marché (PdM). Selon les données Worldpanel de l’institut Kantar, qui communique chaque mois les chiffres des dépenses des ménages en produits de grande consommation, E.Leclerc a gagné 0,7 point de PdM du 13 juillet au 9 août 2020 (période P8), par rapport à la même période de l’année dernière, ce qui lui a permis de s’adjuger 22,1% du marché. Le distributeur a enregistré un gain de 390 000 ménages et profite d’une meilleure fidélisation de ses clients. Il confirme ainsi le retour des habitudes de consommation du « monde d’avant », après avoir été un peu bousculé pendant le confinement, entre mi-mars et mi-mai.

Le leader incontestable de la grande distribution depuis plusieurs années devance le groupement des Mousquetaires en termes de progression — en hausse de 0,5 point à 15,4% de PdM — ainsi que Lidl, en hausse de 0,4 point à 6,2% de PdM. Le distributeur allemand, spécialisé dans le hard discount, bénéficie aussi d’un gain de 270 000 clients et d’une plus grande fidélité en magasins. Carrefour parvient également a augmenté de 0,1 point sa part de marché, un gain suffisamment rare pour être signalé. Aldi et Système U affichent une hausse similaire (+0,1 point).

Casino grand perdant

Globalement, les dépenses des Français en Produits de Grande Consommation (PGC) et Frais Libre-Service (FLS), c’est-à-dire l’alimentaire, l’hygiène, la beauté et l’entretien, se sont accrues de 5,1%, grâce à un bond de plus de 10% de la valeur des transactions. Le trafic en magasin reste quant à lui orienté à la baisse (-5%), les Français continuant de faire leurs courses moins souvent.

Par ailleurs, l’engouement pour les commandes sur Internet, via le drive ou la livraison à domicile, ne se dément pas depuis le déconfinement. Les courses en ligne ont progressé de 2 points à 7,7% de part de marché, « ce qui s’explique principalement par le gain spectaculaire de 1,33 million de clients supplémentaires », souligne Kantar. Les réseaux gagnants de la période sont aussi ceux de proximité (+0,1 point) et les supermarchés (+0,5 point), tandis que les hypermarchés accusent une baisse conséquente de 2,3 points, selon LSA.

Le grand perdant est Casino, encore en repli de 1,6 point toutes ses enseignes confondues, pour une part de marché de 9,3% au total, toujours selon le magazine spécialisé. Cette baisse est notamment liée à la vente de nombreux points de vente au cours des derniers mois, le groupe cherchant à réduire sa dette. Ses magasins Leader Price accusent ainsi un recul de 0,9 point, quand les Géant perdent 0,3 point de part de marché. Les enseignes Monoprix et Franprix sont quant à elles en repli de 0,1 point.

À lire aussi — Carrefour propose de tester la réservation d’un créneau pour passer en caisse


Retrouvez cet article sur : Business Insider