lundi , 3 août 2020
Accueil » Finance » Les 7 entreprises du CAC 40 qui ont maintenu leurs dividendes en dépit de la crise

Les 7 entreprises du CAC 40 qui ont maintenu leurs dividendes en dépit de la crise

La crise économique provoquée par les mesures de confinement a entraîné la chute des revenus de beaucoup d’entreprises. Pour limiter les dommages financiers, nombre d’entre elles ont eu recours aux dispositifs de soutien déployés par l’Etat, comme les prêts garantis ou le chômage partiel. Mais en contrepartie, elles ont dû s’engager à modérer leurs dividendes. Résultat, parmi les grands groupes du CAC 40, 14 ont renoncé à rémunérer leurs actionnaires en 2020, selon les données fournies par la fintech Quantilia, relève Les Echos.

Toutes ces entreprises — ArcelorMittal, Atos, Bouygues, Engie, Essilor Luxottica, Saint-Gobain, Accor, Renault, PSA, Airbus, Safran, BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole — ont bénéficié d’un soutien public. En dehors des trois banques, elles ont toutes fait appel au dispositif de chômage partiel. Le constructeur Renault a de son côté obtenu un prêt garanti par l’Etat de 5 milliards d’euros et bénéficié comme son concurrent PSA du plan d’aide sectoriel à l’automobile de 8 milliards d’euros.

Accor devrait obtenir des aides dans le cadre du plan dédié au tourisme, tandis que Safran et Airbus sont intégrés dans le plan de 15 milliards d’euros pour le secteur aéronautique. BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole profitent quand à eux du soutien de la Banque centrale européenne (BCE).

À lire aussi — Pourquoi des entreprises comme Total ou L’Oréal renoncent au soutien de l’Etat

Dans le détail, 35% des entreprises du CAC 40 ont donc annulé le versement de leurs dividendes, tandis que 40% ont opté pour une diminution de leur montant et 17,5% les ont maintenu. Mais parmi celles qui les ont annulé, certaines ont dû être mises sous pression avant d’y renoncer. C’est notamment le cas de BNP Paribas, qui se réserve toujours la possibilité de les distribuer après le 1er octobre et à constituer des réserves en ce sens, souligne Les Echos. En outre, une entreprise comme PSA a maintenu le versement d’un dividende exceptionnel.

Quand aux groupes qui verseront pleinement leurs dividendes cette année, ils sont au nombre de sept. Ils ont renoncé au soutien de l’Etat, soit parce qu’ils étaient moins affectés que d’autres entreprises par la crise, à l’image de Vivendi, soit parce qu’ils disposaient malgré tout d’une trésorerie suffisante et préféraient conserver leur liberté de verser des dividendes, sans rien redevoir à l’Etat. Total a fait ce choix, tout en annonçant une réduction de 25% de ses investissements cette année et un plan d’économies dont il a multiplié le montant par trois.

Voici les 7 sociétés du CAC 40 qui ont décidé de maintenir leurs dividendes en 2020 :

Air Liquide

Konushna/Wikimedia Commons

Danone

Zeyus Media/Flickr

Dassault Systèmes

Facebook/Dassault Systèmes

Sanofi

Jarmoluk/Pixabay

Schneider Electric

Locaux de Schneider Electric en Allemagne. KaiBorgeest /Wikimedia Commons

Vivendi

Le siège de Vivendi, à Paris. GKRafly7/Wikimedia Commons

Total

Mrehan/Flickr

À lire aussi — Air France, Renault, Fnac Darty… Ces grandes entreprises ont obtenu d’importants prêts garantis par l’Etat


Retrouvez cet article sur : Business Insider