vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Finance » Monoprix teste un chariot connecté pour faciliter la livraison de vos courses

Monoprix teste un chariot connecté pour faciliter la livraison de vos courses


Après neuf mois de fermeture et de travaux, le distributeur Monoprix vient de réouvrir son magasin de Montparnasse, situé dans le 14ème arrondissement de Paris. Monoprix a décidé de faire de ce point de vente de 5 000 m², situé sur deux niveaux, la nouvelle vitrine de l’enseigne et d’inventer « un grand magasin nouvelle génération », comme l’a précisé Jean-Paul Mochet, son président, lors de l’inauguration. Aménagement modernisé, offre très complète, développement du snacking et des produits non-alimentaires (maison, textile, etc.), le nouveau magasin fait également la part belle aux innovations technologiques. L’un des plus novatrices ? Le chariot connecté.

L’objectif de ce chariot nouvelle génération, développé avec l’aide de la strartup Knap, est de faciliter les courses pour les clients qui souhaitent se faire livrer à domicile. Pas de pièce de monnaie pour le déverrouiller, il faut passer par l’application ‘Monoprix et Moi’ pour pouvoir l’utiliser : lors de la première utilisation, le client rentre sur la tablette tactile intégrée au chariot son email et son mot de passe, comme l’explique LSA. Pour les prochaines visites, il lui suffira de renseigner uniquement son numéro de téléphone et le code fourni pour aller plus vite. Il faut ensuite choisir le créneau de livraison de ses courses à domicile.

‘Nous espérons que 5% des livraisons à domicile utiliseront ce service’, précise Monoprix

Une fois ces informations renseignées, les achats peuvent commencer. Le client de Monoprix doit passer chaque produit sélectionné devant une sorte de scanner intégré au chariot connecté, avant de déposer son article dans le bac. Ce scan automatique permet également de découvrir sur la tablette tactile des informations sur le produit choisi : composition, prix, etc. Les caméras présentes sur le chariot analysent les mouvements des mains de l’utilisateur pour tenter de déterminer d’éventuels mouvements suspects. Si c’est le cas, un contrôle pourra alors être réalisé au moment de la récupération du chariot par les équipes de Monoprix qui préparent la livraison.

Une fois les courses terminées, le client retrouve dans le panier virtuel de l’application ‘Monoprix et Moi’ les articles mis physiquement dans son chariot. Pour finaliser sa commande, il doit alors le valider et procéder au paiement via son mobile. Une fois le règlement réalisé, le client amène son caddie dans une zone dédiée et le laisse dans un tunnel réfrigéré : cela permet aux éventuelles denrées périssables ou fragiles de rester en bon état le temps que les équipes du magasin s’occupent de préparer la livraison.

L’objectif pour Monoprix ? « Nous espérons que 5% des livraison à domicile utiliseront ce service » a indiqué à LSA Maguelone Paré, directrice concept et innovation de l’enseigne. Même si elle reste réaliste : « (…) ce sont les clients plutôt technophiles qui vont dans un premier temps l’utiliser ».

À lire aussi — Monoprix propose de rembourser les produits alimentaires achetés dans d’autres supermarchés


Retrouvez cet article sur : Business Insider